05 mar.
Jean-Marc Rouillan

Présentation

ATTENTION ! CHANGEMENT DE LIEU

Figure historique d’Action Directe Jean-Marc Rouillan, sous le nom de Jann-Marc Rouillan, est l’auteur de plusieurs livres passionnants sur son adolescence toulousaine marquée par la lutte antifranquiste, l’engagement dans la lutte armée dans les années 70, la clandestinité, l’univers carcéral dans lequel il a passé un quart de siècle.
Ses livres constituent un témoignage rare sur un moment récent de l’histoire européenne.

Mardi 5 mars à 18 h
à la Maison des Syndicats - Hall d’accueil de l’union locale CGT
119, cours de la République - Le Havre


Jean-Marc Rouillan
signera ses livres à l’issue de la rencontre

« Nous étions des enfants de l’ère concentrationnaire et nucléaire. A nos yeux, tous les pouvoirs d’Etat portaient la marque indélébile des criminels. Pour “Vive la Commune”**, la lutte armée était conçue comme un moment de la lutte politique. Inéluctable si le camp des ouvriers voulait triompher… »
Jann-Marc Rouillan, De mémoire (1). Les Jours du début : un automne 1970 à Toulouse, éditions Agone, collection Mémoires sociales.

Dès l’âge de 18 ans, marqué à jamais par l’exécution de Salvador Puig Antich*,  Jean-Marc Rouillan est en quête d’absolu révolutionnaire.
Incarcéré de 1987 à 2011, il est en liberté conditionnelle depuis juillet 2012.

*Salvador Puig i Antich, (Barcelone, 1948-1974), était un anarchiste catalan, dernier garrotté de Franco.
**Vive la Commune était le nom donné à leur groupe autonome libertaire.

Le Volcan en action, acte 3 : la lutte armée

ATTENTION ! CHANGEMENT DE LIEU

05 mar.
Gratuit

Présentation

ATTENTION ! CHANGEMENT DE LIEU

Figure historique d’Action Directe Jean-Marc Rouillan, sous le nom de Jann-Marc Rouillan, est l’auteur de plusieurs livres passionnants sur son adolescence toulousaine marquée par la lutte antifranquiste, l’engagement dans la lutte armée dans les années 70, la clandestinité, l’univers carcéral dans lequel il a passé un quart de siècle.
Ses livres constituent un témoignage rare sur un moment récent de l’histoire européenne.

Mardi 5 mars à 18 h
à la Maison des Syndicats - Hall d’accueil de l’union locale CGT
119, cours de la République - Le Havre


Jean-Marc Rouillan
signera ses livres à l’issue de la rencontre

« Nous étions des enfants de l’ère concentrationnaire et nucléaire. A nos yeux, tous les pouvoirs d’Etat portaient la marque indélébile des criminels. Pour “Vive la Commune”**, la lutte armée était conçue comme un moment de la lutte politique. Inéluctable si le camp des ouvriers voulait triompher… »
Jann-Marc Rouillan, De mémoire (1). Les Jours du début : un automne 1970 à Toulouse, éditions Agone, collection Mémoires sociales.

Dès l’âge de 18 ans, marqué à jamais par l’exécution de Salvador Puig Antich*,  Jean-Marc Rouillan est en quête d’absolu révolutionnaire.
Incarcéré de 1987 à 2011, il est en liberté conditionnelle depuis juillet 2012.

*Salvador Puig i Antich, (Barcelone, 1948-1974), était un anarchiste catalan, dernier garrotté de Franco.
**Vive la Commune était le nom donné à leur groupe autonome libertaire.

Date
mar. 05 mars 2013 - 18h00

Pratique

Inscriptions par email impératives avant le lundi 4 mars
Renseignements et inscriptions auprès de Maryse Ricouard : m [dot] ricouard [at] levolcan [dot] com