08 → 09 oct.
Petite salle
Go down, Moses
© Guido Mencari
82-141022_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-1158_web_2000
© Guido Mencari
82-141022_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-1158_web_2000
82-141023_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-530_web_2000
© Guido Mencari
82-141023_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-530_web_2000
82-141023_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-2683_web_2000
© Guido Mencari
82-141023_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-2683_web_2000
82-141023_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-2720_web_2000
© Guido Mencari
82-141023_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-2720_web_2000
82-141024_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-140_web_2000
© Guido Mencari
82-141024_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-140_web_2000
82-141024_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-495_web_2000
© Guido Mencari
82-141024_guido_mencari_lausanne_go_down_moses-495_web_2000

Présentation

Romeo Castellucci

Cet italien génial et sulfureux crée des spectacles qui ne laissent jamais indifférent et marquent durablement l’esprit de chacun. Il conçoit des plateaux capables de générer des images d’une beauté saisissante.

N’imaginez surtout pas assister au cheminement de Moïse depuis les eaux du Nil jusqu’au mystère du Buisson ardent ; non, préparez-vous plutôt pour un moment hors du temps... à la recherche des fondements de l’humanité.

Go down, Moses transfigure les différents épisodes de la vie de Moïse, tels qu’ils sont racontés dans le Livre de l’Exode. Il y a, dans les aventures de cet homme, quelque chose qui est propre à la substance même de notre temps. Comme pour le Moïse de Michel-Ange – évoqué dans les pages que Freud a consacrées à cette œuvre – le prophète du monothéisme est ici présenté comme un homme qui réagit aux épreuves que ce Dieu sans nom et sans image lui impose.

Le personnage de Moïse se dissout dans la succession des scènes qui négligent la narration biographique pour mieux s’intéresser aux idées, aux sentiments et aux caractères qui annoncent une révélation agissante encore aujourd’hui, dans notre présent. Moïse est soumis au regard du spectateur, rendant plus concret chaque élément du spectacle, conçu comme une succession de tableaux et de fragments ; vibrations psychiques qui émergent comme des altérations dans l’espace-temps de notre vie quotidienne obscurément perçue comme un exil.

Go down, Moses

Romeo Castellucci

08 → 09 oct.
Petite salle
à partir de 16 ans
Durée: 
1h30
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 1h30
Théâtre

Présentation

Romeo Castellucci

Cet italien génial et sulfureux crée des spectacles qui ne laissent jamais indifférent et marquent durablement l’esprit de chacun. Il conçoit des plateaux capables de générer des images d’une beauté saisissante.

N’imaginez surtout pas assister au cheminement de Moïse depuis les eaux du Nil jusqu’au mystère du Buisson ardent ; non, préparez-vous plutôt pour un moment hors du temps... à la recherche des fondements de l’humanité.

Go down, Moses transfigure les différents épisodes de la vie de Moïse, tels qu’ils sont racontés dans le Livre de l’Exode. Il y a, dans les aventures de cet homme, quelque chose qui est propre à la substance même de notre temps. Comme pour le Moïse de Michel-Ange – évoqué dans les pages que Freud a consacrées à cette œuvre – le prophète du monothéisme est ici présenté comme un homme qui réagit aux épreuves que ce Dieu sans nom et sans image lui impose.

Le personnage de Moïse se dissout dans la succession des scènes qui négligent la narration biographique pour mieux s’intéresser aux idées, aux sentiments et aux caractères qui annoncent une révélation agissante encore aujourd’hui, dans notre présent. Moïse est soumis au regard du spectateur, rendant plus concret chaque élément du spectacle, conçu comme une succession de tableaux et de fragments ; vibrations psychiques qui émergent comme des altérations dans l’espace-temps de notre vie quotidienne obscurément perçue comme un exil.

Dates
jeu. 08 octobre 2015 - 19h30
ven. 09 octobre 2015 - 20h30

Distribution

mise en scène, décors, costumes, lumières

Romeo Castellucci

textes Claudia Castellucci

et Romeo Castellucci 

musique Scott Gibbons

collaboration à la scénographie

Massimiliano Scuto

assistant à la création lumières Fabiana Piccioli

responsable de la construction

des décors Massimiliano Peyrone

sculptures en scène, prothèses

et automatisations Giovanna

Amoroso, Istvan Zimmermann

collaboration à la conception

des costumes Laura Dondoli

surtitrage Rim Essafi

avec

Rascia Darwish, Gloria Dorliguzzo, Luca Nava, Stefano Questorio, Sergio Scarlatella

et 3 figurants

Production

production déléguée Societas Raffaello

coproduction Théâtre de la Ville, Festival d’Automne à Paris ; Théâtre de Vidy-­Lausanne ; deSingel International Arts Campus/Antwerp ; Teatro di Roma ; La Comédie de Reims ; Maillon, Théâtre de Strasbourg/Scène Européenne ; La Filature, Scène nationale de Mulhouse ; Festival Printemps des Comédiens ; Athens Festival 2015 ; Le Volcan, Scène nationale du Havre ; Adelaide Festival 2016 Australia ; Peak Performances 2016, Montclair State-­USA

avec la participation du Festival TransAmérique-­Montreal

Merci pour la collaboration au Comune di Senigallia - Assessorato alla Promozione dei Turismi ; Manifestazioni / AMAT.

Pratique

durée : 1h30

à partir de 16 ans

en italien surtitré en français