11 → 13 mar.
Petite salle
Azimut
Aglae Bory
Agnes Mellon
Aglae Bory

Présentation

Aurélien Bory / Groupe acrobatique de Tanger

Début des années deux mille, un groupe d’acrobates marocains s’entraîne sur une plage de Tanger.
Chorégraphe, metteur en scène, coauteur de Plan B et fondateur de la compagnie 111, Aurélien Bory découvre la beauté d’une pratique singulière, une acrobatie des corps en mouvements courbes, circulaires. Sur ce coup de cœur, il fonde le Groupe acrobatique de Tanger avec Sanae El Kamouni et, en 2004, la rencontre engendre le spectacle Taoub, succès mondial avec plus de trois cents représentations.
Dix ans plus tard, Aurélien Bory retrouve le Groupe acrobatique de Tanger, et joue avec les acrobates marocains de l’étymologie d’« azimut ». En arabe, le mot
« as-samt » signifie chemin, et devient en espagnol « acimut », terme astronomique. En argot, « azimut » évoque la folie ou la dispersion. Azimut, explique l’artiste, rappelle par dérivation le zénith : « chemin au-dessus de la tête ».
On appelle les acrobates marocains «les enfants de Sidi Ahmed Ou Moussa», du nom de l’illustre sage soufi du XVIe siècle dont le tombeau continue d’être un lieu de pèlerinage. Il est considéré comme le «Saint Patron» de l’acrobatie marocaine. Liée au soufisme, celle-ci n’est donc pas un art spectaculaire dès l’origine : elle est née d’une pratique rituelle berbère, composée de figures circulaires et pyramidales, dans lesquelles on peut reconnaître des représentations célestes et maternelles.

Azimut

Aurélien Bory / Groupe acrobatique de Tanger

11 → 13 mar.
Petite salle
Durée: 
1h
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 1h
théâtre visuel

Présentation

Aurélien Bory / Groupe acrobatique de Tanger

Début des années deux mille, un groupe d’acrobates marocains s’entraîne sur une plage de Tanger.
Chorégraphe, metteur en scène, coauteur de Plan B et fondateur de la compagnie 111, Aurélien Bory découvre la beauté d’une pratique singulière, une acrobatie des corps en mouvements courbes, circulaires. Sur ce coup de cœur, il fonde le Groupe acrobatique de Tanger avec Sanae El Kamouni et, en 2004, la rencontre engendre le spectacle Taoub, succès mondial avec plus de trois cents représentations.
Dix ans plus tard, Aurélien Bory retrouve le Groupe acrobatique de Tanger, et joue avec les acrobates marocains de l’étymologie d’« azimut ». En arabe, le mot
« as-samt » signifie chemin, et devient en espagnol « acimut », terme astronomique. En argot, « azimut » évoque la folie ou la dispersion. Azimut, explique l’artiste, rappelle par dérivation le zénith : « chemin au-dessus de la tête ».
On appelle les acrobates marocains «les enfants de Sidi Ahmed Ou Moussa», du nom de l’illustre sage soufi du XVIe siècle dont le tombeau continue d’être un lieu de pèlerinage. Il est considéré comme le «Saint Patron» de l’acrobatie marocaine. Liée au soufisme, celle-ci n’est donc pas un art spectaculaire dès l’origine : elle est née d’une pratique rituelle berbère, composée de figures circulaires et pyramidales, dans lesquelles on peut reconnaître des représentations célestes et maternelles.

Dates
mer. 11 mars 2015 - 19h30
jeu. 12 mars 2015 - 19h30
ven. 13 mars 2015 - 20h30

Distribution

conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory
chef du Groupe acrobatique de Tanger Younes Hammich
directrice du Groupe acrobatique de Tanger
Sanae El Kamouni
lumières Arno Veyrat
composition musicale
Joan Cambon
sonorisation Stéphane Ley
costumes Sylvie Marcucci
recherche et adaptation
Taïcir Fadel
décor et machinerie
Pierre Dequivre et l’atelier La fiancée du pirate
avec les artistes du Groupe acrobatique de Tanger Mustapha Aït Ouarakmane, Mohammed Hammich, Amal Hammich, Yassine Srasi, Achraf Mohammed Châaban, Adel Châaban, Abdelaziz El Haddad, Samir Lâaroussi, Younes Yemlahi, Jamila Abdellaoui
et les chanteurs Najib El Maïmouni Idrissi, Raïs Mohand

 

Production

production compagnie 111- Aurélien Bory
coproduction Grand Théâtre de Provence - Aix-en-Provence, Marseille - Provence 2013 - Capitale européenne de la culture, compagnie 111 – Aurélien Bory, Scènes du Maroc, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Le Grand T théâtre de Loire-Atlantique - Nantes, Théâtre du Rond-Point - Paris, CIRCa Pôle national des arts du cirque Auch Gers Midi-Pyrénées, Agora Pôle national des arts du cirque – Boulazac Aquitaine, La Filature scène nationale - Mulhouse, Le Volcan, Scène nationale du Havre.
avec le soutien du Conseil Général des Bouches-du-Rhône – Centre départemental de créations en résidence,
avec l’aide de L’Usine, scène conventionnée pour les arts dans l’espace public – Tournefeuille Toulouse Métropole
Azimut bénéficie du mécénat de la Fondation BNP Paribas, d’Assami, de Deloitte et de la Fondation d’entreprise Deloitte.
Scènes du Maroc bénéficie des soutiens de la Fondation BNP Paribas, la Fondation BMCI, l’Institut Français du Maroc.
la compagnie 111- Aurélien Bory est conventionnée par Ministère de la Culture et de la Communication, Direction Régionale Affaires Culturelles Midi Pyrénées, Région Midi Pyrénées, Ville de Toulouse. Elle reçoit le soutien du Conseil Général de la Haute-Garonne.
Aurélien Bory est artiste associé au Grand T théâtre de Loire-Atlantique à Nantes.
Aurélien Bory est artiste invité du TNT - Théâtre National de Toulouse Midi-Pyrénées.

 

Pratique

durée : 1h