19 → 23 déc
Le Volcan - Grande salle
Les gros patinent bien
© Fabienne Rappeneau
Les gros patinent bien
© Fabienne Rappeneau
Les gros patinent bien
© Fabienne Rappeneau

Présentation

Cabaret de carton

Comment raconter un périple à travers l’Europe avec seulement quelques centaines de cartons, un gros marqueur noir et une cascade de gags burlesques façon slapstick ? Grâce à la magie du théâtre et à l’imagination débridée d’un duo improbable, tout est possible !

Olivier Martin-Salvan, gros, barbu et immobile au milieu du plateau, passe ainsi des fjords du grand Nord aux côtes françaises, échappe à un ours, pêche une sirène, vole un avion, chevauche un baudet, une trottinette… entre autres. Et tout cela sans bouger de sa chaise, marmonnant dans un langage non identifié et pourtant tout à fait expressif. Autour de lui, son acolyte si délicieusement dépareillé, Pierre Guillois, virevolte et s’affaire pour figurer tous les éléments de son épopée de cartons, toutes les audaces burlesques et les délires hilarants de ce cabaret désopilant. Tout maigre qu’il est, il ne ménage pas ses efforts pour faire défiler les paysages et les personnages rencontrés au cours du voyage.

Dans une remarquable économie de moyens, la pièce est inventive et irrésistiblement drôle. Ces deux-là, l’immobile et volubile voyageur et le préposé aux décors survolté, font un bien fou avec ce spectacle de haute voltige, ronde vertigineuse qui déclenche des tempêtes de rire.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

Les gros patinent bien

Cie Le Fils du Grand Réseau / Pierre Guillois

19 → 23 déc
Le Volcan - Grande salle
à partir de 7 ans
Durée: 
1h20
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 1h20
Théâtre

Présentation

Cabaret de carton

Comment raconter un périple à travers l’Europe avec seulement quelques centaines de cartons, un gros marqueur noir et une cascade de gags burlesques façon slapstick ? Grâce à la magie du théâtre et à l’imagination débridée d’un duo improbable, tout est possible !

Olivier Martin-Salvan, gros, barbu et immobile au milieu du plateau, passe ainsi des fjords du grand Nord aux côtes françaises, échappe à un ours, pêche une sirène, vole un avion, chevauche un baudet, une trottinette… entre autres. Et tout cela sans bouger de sa chaise, marmonnant dans un langage non identifié et pourtant tout à fait expressif. Autour de lui, son acolyte si délicieusement dépareillé, Pierre Guillois, virevolte et s’affaire pour figurer tous les éléments de son épopée de cartons, toutes les audaces burlesques et les délires hilarants de ce cabaret désopilant. Tout maigre qu’il est, il ne ménage pas ses efforts pour faire défiler les paysages et les personnages rencontrés au cours du voyage.

Dans une remarquable économie de moyens, la pièce est inventive et irrésistiblement drôle. Ces deux-là, l’immobile et volubile voyageur et le préposé aux décors survolté, font un bien fou avec ce spectacle de haute voltige, ronde vertigineuse qui déclenche des tempêtes de rire.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

Distribution

Un spectacle d’Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois

Ingénierie carton : Charlotte Rodière
Régie générale : Max Potiron en alternance avec Stéphane Lemarié
Régie plateau : Émilie Poitaux en alternance avec Elvire Tapie
Administration : Sophie Perret
Production : Fanny Landemaine et Margaux du Pontavice
Diffusion : Scène 2 / Séverine André-Liebaut
Communication : ACFM Les Composantes / Anne-Catherine Minssen
Interprétation : Olivier Martin Salvan en alternance avec Jonathan Pinto-Rocha et Pierre Guillois en alternance avec Grégoire Lagrange

Production

Production : Cie Le Fils du Grand Réseau.
Coproduction : Ki M’Aime Me Suive ; Le Quartz, scène nationale de Brest ; Le Carré du Rond-Point, Paris ; Le Quai, centre dramatique national Angers Pays de la Loire ; Tsen Productions ; Centre dramatique national de Normandie-Rouen ; Le Moulin du Roc, scène nationale de Niort ; La Comédie de Picardie ; Théâtre L’Aire Libre, centre de production des paroles contemporaines de Saint-Jacques-de-la-Lande.
Remerciements : Théâtre des Bouffes du Nord, Paris ; Espace Carpeaux, Courbevoie ; Yann-Yvon Pennec, Laura Le Hen, Jacques Girard, Coco Petitpierre et Vincent Petit.

Avec le soutien de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, de la Région Bretagne, du Centquatre, Paris, et du Théâtre-Sénart, scène nationale de Lieusaint.

La compagnie est conventionnée par le ministère de la Culture (DRAC Bretagne).