19 nov
David Grimal
© William Beaucardet
Les Dissonances
© René Mayer Cohen
Les Dissonances
© René Mayer Cohen

Présentation

Cap à l’Est

Trois compositeurs d’Europe centrale pour trois œuvres écrites dans une poignée d’années, au début du XXe siècle, entre 1911 et 1919, voilà ce que propose ce premier concert de la saison de l’orchestre des Dissonances emmené par David Grimal.

Si Le Mandarin merveilleux et Petrouchka sont des pièces célèbres souvent jouées depuis leur création, il s’agit au départ de deux œuvres de scène, pantomime en un acte pour Bartók et ballet chorégraphié par Diaghilev pour Stravinsky. Le Concerto n°1 de Karol Szymanowski mérite lui aussi le déplacement, tant il explore toutes les possibilités de l’instrument, tour à tour lyrique, coloré ou se perdant dans les aigus. Une des pièces les plus populaires de ce compositeur et pianiste polonais peu connu, dont bien des musicologues s’accordent à dire que l’œuvre pour violon est tout simplement immense.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

Les Dissonances

Bartók – Szymanowski – Stravinsky

19 nov
Durée: 
1h35 avec entracte
Tarif A - 5€ à 33€
durée: 1h35 avec entracte
Musique

Présentation

Cap à l’Est

Trois compositeurs d’Europe centrale pour trois œuvres écrites dans une poignée d’années, au début du XXe siècle, entre 1911 et 1919, voilà ce que propose ce premier concert de la saison de l’orchestre des Dissonances emmené par David Grimal.

Si Le Mandarin merveilleux et Petrouchka sont des pièces célèbres souvent jouées depuis leur création, il s’agit au départ de deux œuvres de scène, pantomime en un acte pour Bartók et ballet chorégraphié par Diaghilev pour Stravinsky. Le Concerto n°1 de Karol Szymanowski mérite lui aussi le déplacement, tant il explore toutes les possibilités de l’instrument, tour à tour lyrique, coloré ou se perdant dans les aigus. Une des pièces les plus populaires de ce compositeur et pianiste polonais peu connu, dont bien des musicologues s’accordent à dire que l’œuvre pour violon est tout simplement immense.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

Distribution

Orchestre Les Dissonances
David Grimal, direction artistique et violon


Programme

Béla Bartók, Le Mandarin merveilleux, suite pour orchestre, op. 19
Interprétation : 83 musiciens

Karol Szymanowski, Concerto pour violon n° 1, op. 35
Interprétation : 74 musiciens
David Grimal, soliste

Igor Stravinsky, Petrouchka, suite pour orchestre
Interprétation : 80 musiciens

Production

L’ensemble est subventionné par le ministère de la Culture (DRAC Bourgogne-Franche-Comté) et labellisé Compagnie nationale.

L’orchestre a pour mécène principal la Fondation d’Entreprise Michelin. Il bénéficie du mécénat de compétences de Zakka, agence de brand thinking & design et de Gaya, agence digitale, ainsi que de partenariats avec France Musique, Radio Classique et Heliox Films.

Remerciements : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier Chambolle-Musigny ; Cercle des Amis ; Fevis ; Bureau Export ; SPPF ; PROFEDIM.