15 → 17 mars
Théâtre des Bains-Douches
En attendant le déluge
Alban Van Wassenhove
En attendant le déluge
Alban Van Wassenhove
En attendant le déluge
Alban Van Wassenhove

Présentation

Comme si l’on pouvait s’abriter du déluge avec un K-Way®

L’apocalypse est annoncée. Quelques personnages, hypothétiques gardiens d’une mémoire collective, se calfeutrent dans un hangar encombré de cartons et autres témoins des sons de l’humanité. Et pour résister à l’inexorable déluge, ils n’ont d’autre protection qu’un dérisoire K-Way®…

Le Théâtre des Furies, adopte une forme de spectacle sans parole, physique et intense, met en scène une implacable et cruelle mécanique du dérèglement. Le spectateur assiste, tel un entomologiste, à l’agitation de ce groupe en train de disparaître, à la somme de ces solitudes inquiètes qui se croisent sans se réchauffer. Chacun échafaude des stratégies censées le préserver du désastre alors que le piège se referme sur la communauté. Une allégorie sans concession d’un système qui se prend les pieds dans sa propre catastrophe climatique.

En attendant le déluge

Théâtre des Furies / David Fauvel et Mérédic Legros

15 → 17 mars
Théâtre des Bains-Douches
à partir de 15 ans
Durée: 
1h20
Tarif C - 5€ à 18€
durée: 1h20
Théâtre

Présentation

Comme si l’on pouvait s’abriter du déluge avec un K-Way®

L’apocalypse est annoncée. Quelques personnages, hypothétiques gardiens d’une mémoire collective, se calfeutrent dans un hangar encombré de cartons et autres témoins des sons de l’humanité. Et pour résister à l’inexorable déluge, ils n’ont d’autre protection qu’un dérisoire K-Way®…

Le Théâtre des Furies, adopte une forme de spectacle sans parole, physique et intense, met en scène une implacable et cruelle mécanique du dérèglement. Le spectateur assiste, tel un entomologiste, à l’agitation de ce groupe en train de disparaître, à la somme de ces solitudes inquiètes qui se croisent sans se réchauffer. Chacun échafaude des stratégies censées le préserver du désastre alors que le piège se referme sur la communauté. Une allégorie sans concession d’un système qui se prend les pieds dans sa propre catastrophe climatique.

Distribution

Conception, mise en scène, scénographie : David Fauvel et Médéric Legros
Musique et son : Arnaud Léger
Lumière : Médéric Legros
Photographies : Alban Van Wassenhove
Interprétation : David Fauvel, Stéphane Fauvel, Antonin Ménard, Agnès Serri-Fabre, Virginie Vaillant

Production

Production : Théâtre des furies.
Coproduction : Théâtre de l’Archipel Scène Conventionnée d’Intérêt National–Granville ; Comédie de Caen-CDN de Normandie.
Soutien et résidences : La Cité théâtre ; la Comédie de Caen-CDN de Normandie ; Théâtre de l’Archipel Scène Conventionnée d’Intérêt National–Granville.
Avec l’aide : de la DRAC Normandie ; de la Région Normandie ; de la ville de Caen.