14 mars
Fitz
Part en thèse
© Anastasia Gepp - Pixabay

Présentation

Lorsque vous voulez devenir chercheur, le doctorat est un passage obligé et pour cela il faut faire une thèse.

Chacune est différente et constitue souvent un voyage semé d’embûches. La thèse met en évidence une démarche scientifique basée sur des résultats obtenus durant trois ans – et parfois un peu plus – sur un sujet pointu.

Deux jeunes chercheurs venant de soutenir leur thèse vous feront découvrir leur sujet de recherche et vous
raconteront leur travail au quotidien. Ils témoigneront de leurs doutes, de la joie du premier article scientifique accepté, de la parenthèse que constitue ce travail bien particulier, véritable tranche de vie, une histoire différente pour chaque impétrant.

Part en thèse

Jean-Baptiste Schneider, Loïs Naudin

14 mars
Le Volcan - Scène Nationale du Havre, Le Havre
Entrée libre
durée: 1h30
Rencontre Aux sciences, citoyens !

Présentation

Lorsque vous voulez devenir chercheur, le doctorat est un passage obligé et pour cela il faut faire une thèse.

Chacune est différente et constitue souvent un voyage semé d’embûches. La thèse met en évidence une démarche scientifique basée sur des résultats obtenus durant trois ans – et parfois un peu plus – sur un sujet pointu.

Deux jeunes chercheurs venant de soutenir leur thèse vous feront découvrir leur sujet de recherche et vous
raconteront leur travail au quotidien. Ils témoigneront de leurs doutes, de la joie du premier article scientifique accepté, de la parenthèse que constitue ce travail bien particulier, véritable tranche de vie, une histoire différente pour chaque impétrant.

Date
lun 14 mar - 18h00

Distribution

Jean-Baptiste Schneider est membre du laboratoire IDEES, laboratoire de recherche en SHS et multi-sites (Université du Havre, de Rouen et de Caen). Sa thèse a porté sur le domaine maritime, avec pour thème central l’alimentation des voyageurs transatlantiques dans les ports et à bord des navires.

Loïs Naudin est doctorant au laboratoire de mathématiques appliquées de l’université Le Havre Normandie. Ses travaux de recherche se situent dans le champ des neurosciences, et s’appliquent à découvrir des modèles mathématiques et algorithmiques de l’activité neuronale.