11 → 12 oct.
Grande salle
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen. Au centre : Sara Shigenari (Marie)
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.  Au centre : Geoffrey Van Dyck (Drosselmeier)
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.  Sara Shigenari (Marie) et Geoffrey Van Dyck (Drosselmeier)
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.  Sara Shigenari (Marie) et Geoffrey Van Dyck (Drosselmeier)
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.  Sara Shigenari (Marie) et Nahuel Vega (Le Prince des Noix)
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.  Nahuel Vega (Le Prince des Noix) et Sara Shigenari (Marie)
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.
© GTG / Gregory Batardon
Ballet du Grand Théâtre de Genève, Casse-Noisette de Piotr Illitch Tchaïkovski, novembre 2014. Chorégraphie : Jeroen Verbruggen.
© GTG / Gregory Batardon
Jeroen Verbruggen
© DR

Présentation

Un Casse-Noisette festif, surréaliste et obscur

Il fallait de l’audace pour oser un Casse-Noisette aussi singulier, à la fois féérique et sombre ! Le chorégraphe belge Jeroen Verbruggen n’en manque pas, et c’est avec un bonheur contagieux qu’il réinvente ce conte initiatique. S’il transforme le sapin en armoire à double fond, s’il s’éloigne de la période de Noël, la magie de cette histoire aux accents fantastiques est intacte. Les décors et les costumes, signés par les prestigieux designers de la maison « on aura tout vu », entraînent la pièce dans une fantasmagorie douce amère.

Les vingt-deux danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève s’envolent sur la partition de Tchaïkovski. Leurs pas, leurs gestes et leurs attitudes semblent neufs, jamais explorés, alors même qu’une délicate impression d’harmonie atemporelle et de classicisme se dégagent de l’ensemble.

Un monument de la danse à (re)découvrir à tout âge !

Casse-Noisette

Ballet du Grand Théâtre de Genève / Tchaïkovski

11 → 12 oct.
Grande salle
En famille
à partir de 10 ans
Durée: 
1h50
Tarif A - 33 €, 9 €, 5€
durée: 1h50
Danse

Présentation

Un Casse-Noisette festif, surréaliste et obscur

Il fallait de l’audace pour oser un Casse-Noisette aussi singulier, à la fois féérique et sombre ! Le chorégraphe belge Jeroen Verbruggen n’en manque pas, et c’est avec un bonheur contagieux qu’il réinvente ce conte initiatique. S’il transforme le sapin en armoire à double fond, s’il s’éloigne de la période de Noël, la magie de cette histoire aux accents fantastiques est intacte. Les décors et les costumes, signés par les prestigieux designers de la maison « on aura tout vu », entraînent la pièce dans une fantasmagorie douce amère.

Les vingt-deux danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève s’envolent sur la partition de Tchaïkovski. Leurs pas, leurs gestes et leurs attitudes semblent neufs, jamais explorés, alors même qu’une délicate impression d’harmonie atemporelle et de classicisme se dégagent de l’ensemble.

Un monument de la danse à (re)découvrir à tout âge !

Distribution

Chorégraphie : Jeroen Verbruggen
Musique : Piotr Ilitch Tchaïkovski
Scénographie et  costumes : « on  aura tout vu » Livia Stoianova et  Yassen Samouilov
Lumière : Ben Ormerod
Avec 22  danseurs du  Ballet du  Grand Théâtre de  Genève

Production

Ballet du Grand Théâtre de Genève
Directeur général : Tobias Richter
Directeur du Ballet : Philippe Cohen
Avec le soutien de : Pro Helvetia