16 oct.
Grande salle
Asaf Avidan
© Ojoz
Asaf Avidan
DR
Asaf Avidan
© Ojoz
Asaf Avidan
© Dudi Hasson

Présentation

L’homme à la voix d’or est de retour en solo

Auteur-compositeur d’origine israélienne, Asaf Avidan présente son sixième album. Et il semble que le public français ne soit pas fâché de le retrouver enfin, tant il est sous le charme de sa voix pleine de chaleur et de ses mélodies tour à tour rageuses ou débordantes de soul.

Grand amateur de folk-rock américain, il fait souffler sur la scène le vent du Pacifique, où il est allé enregistrer ce nouvel opus. Il présente ces nouveaux titres dans la plus intime des configurations : seul avec sa guitare. Depuis toujours, Asaf Avidan utilise sa voix au timbre incomparable comme un instrument d’une richesse inépuisable. La musique qu’il compose en est l’écrin. On y trouve des accents de Leonard Cohen, Bob Dylan ou Neil Young, illustres sources d’inspiration pour un songwriter qui panse les plaies  d’amours malheureuses.

Et quel meilleur remède que cette voix unique en son genre, à la fois éraillée et aiguë, vive et caressante ?

Asaf Avidan

Solo

16 oct.
Grande salle
Durée: 
1h30
Tarif A - 33 €, 9 €, 5€
durée: 1h30
Musique

Présentation

L’homme à la voix d’or est de retour en solo

Auteur-compositeur d’origine israélienne, Asaf Avidan présente son sixième album. Et il semble que le public français ne soit pas fâché de le retrouver enfin, tant il est sous le charme de sa voix pleine de chaleur et de ses mélodies tour à tour rageuses ou débordantes de soul.

Grand amateur de folk-rock américain, il fait souffler sur la scène le vent du Pacifique, où il est allé enregistrer ce nouvel opus. Il présente ces nouveaux titres dans la plus intime des configurations : seul avec sa guitare. Depuis toujours, Asaf Avidan utilise sa voix au timbre incomparable comme un instrument d’une richesse inépuisable. La musique qu’il compose en est l’écrin. On y trouve des accents de Leonard Cohen, Bob Dylan ou Neil Young, illustres sources d’inspiration pour un songwriter qui panse les plaies  d’amours malheureuses.

Et quel meilleur remède que cette voix unique en son genre, à la fois éraillée et aiguë, vive et caressante ?