06 fév.
Université
©Virgile_Laguin

Présentation

Les 500 ans du Havre - Conférence

La "patrimondialisation" du local au global

Dans un contexte de compétitivité accrue, sur fond de mondialisation et d’enjeux de métropole, de plus en plus de villes et d’acteurs locaux jouent la carte de la culture comme stratégie de différenciation, d’attractivité et de développement. Le patrimoine, qui n’est pas seulement architectural mais aussi, comme l’on dit désormais, immatériel, devient ainsi une notion-clé de la construction territoriale, en même temps qu’un facteur de profonds bouleversements.
Cette conférence nous dévoile les jeux d’échelles de la construction patrimoniale, entre le local et le global. Elle met l’accent, en particulier, sur le processus de « patrimondialisation » qui contribue à la fabrique « glocale » des territoires et du système-monde. Le Havre est un territoire symptomatique de ces évolutions.

Maria Gravari Barbas est professeure de géographie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle dirige l’Institut de Recherche et d’Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) et l’EIREST, équipe d’accueil de doctorants sur les Tourism Studies. Elle coordonne la Chaire UNESCO et le réseau UNITWIN UNESCO « Culture, Tourisme, Développement ». Ses recherches portent sur les sites du Patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi que les dynamiques patrimoniales touristiques et culturelles en milieu urbain.

La "patrimondialisation"...

Les 500 ans du Havre - Conférence

06 fév.
Université
Conférence

Présentation

Les 500 ans du Havre - Conférence

La "patrimondialisation" du local au global

Dans un contexte de compétitivité accrue, sur fond de mondialisation et d’enjeux de métropole, de plus en plus de villes et d’acteurs locaux jouent la carte de la culture comme stratégie de différenciation, d’attractivité et de développement. Le patrimoine, qui n’est pas seulement architectural mais aussi, comme l’on dit désormais, immatériel, devient ainsi une notion-clé de la construction territoriale, en même temps qu’un facteur de profonds bouleversements.
Cette conférence nous dévoile les jeux d’échelles de la construction patrimoniale, entre le local et le global. Elle met l’accent, en particulier, sur le processus de « patrimondialisation » qui contribue à la fabrique « glocale » des territoires et du système-monde. Le Havre est un territoire symptomatique de ces évolutions.

Maria Gravari Barbas est professeure de géographie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle dirige l’Institut de Recherche et d’Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) et l’EIREST, équipe d’accueil de doctorants sur les Tourism Studies. Elle coordonne la Chaire UNESCO et le réseau UNITWIN UNESCO « Culture, Tourisme, Développement ». Ses recherches portent sur les sites du Patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi que les dynamiques patrimoniales touristiques et culturelles en milieu urbain.

Date
lun. 06 février 2017 - 18h30