04 fév.
Petite salle
Claude Gassian
214-sissoko_segal-_claude_gassian_2
©claude gassian
214-sissoko_segal-_claude_gassian_2
214-sissoko_segal-instruments_claude_gassian_copie
©claude gassian
214-sissoko_segal-instruments_claude_gassian_copie

Présentation

Musique de nuit

La complicité d’une kora de Bamako et d’un violoncelle de Reims nous emporte au cœur de conversations musicales d’une beauté chavirante.

En 2009, un virtuose de la kora, Ballaké Sissoko et un virtuose du violoncelle, Vincent Segal, entament l’enregistrement de leurs conversations instrumentales à quatre mains. Enregistré à Bamako dans le studio de Salif Keita, leur premier disque prend le nom évocateur de Chamber Music. Sélectionné dans les meilleurs albums de l’année par The Guardian ou Le Monde, il bénéficie d’un rarissime plébiscite critique et public, débordant le cadre des genres, des modes et des frontières. Depuis, ces conversations musicales d’une grande noblesse d’esprit et d’une profonde simplicité de mise, n’ont cessé de se faire entendre grâce à leur évidente beauté un peu partout à travers le monde. Sept ans après Chamber Music, la complicité au long cours entre les deux hommes s’est encore renforcée et approfondie, elle résonne plus que jamais dans leur second opus, Musique de nuit. C’est d’ailleurs en strict tête-à-tête que Ballaké Sissoko et Vincent Segal ont cette fois-ci choisi d’unir leurs forces au service d’une musique qui transporte.

L’envie de Yohann : j’irai pour écouter la kora, à chaque fois ça me met la chair de poule…

Ballaké Sissoko & Vincent Segal

Musique de nuit

04 fév.
Petite salle
Durée: 
1h30
Tarif B - 23 €, 9 €, 5€
durée: 1h30
Musique

Présentation

Musique de nuit

La complicité d’une kora de Bamako et d’un violoncelle de Reims nous emporte au cœur de conversations musicales d’une beauté chavirante.

En 2009, un virtuose de la kora, Ballaké Sissoko et un virtuose du violoncelle, Vincent Segal, entament l’enregistrement de leurs conversations instrumentales à quatre mains. Enregistré à Bamako dans le studio de Salif Keita, leur premier disque prend le nom évocateur de Chamber Music. Sélectionné dans les meilleurs albums de l’année par The Guardian ou Le Monde, il bénéficie d’un rarissime plébiscite critique et public, débordant le cadre des genres, des modes et des frontières. Depuis, ces conversations musicales d’une grande noblesse d’esprit et d’une profonde simplicité de mise, n’ont cessé de se faire entendre grâce à leur évidente beauté un peu partout à travers le monde. Sept ans après Chamber Music, la complicité au long cours entre les deux hommes s’est encore renforcée et approfondie, elle résonne plus que jamais dans leur second opus, Musique de nuit. C’est d’ailleurs en strict tête-à-tête que Ballaké Sissoko et Vincent Segal ont cette fois-ci choisi d’unir leurs forces au service d’une musique qui transporte.

L’envie de Yohann : j’irai pour écouter la kora, à chaque fois ça me met la chair de poule…

Date
sam. 04 février 2017 - 20h30

Distribution

Ballaké Sissoko kora
Vincent Segal violoncelle

Pratique

Durée : 1h30