18 → 21 avr.
Grande salle
©Laurent Gayte
©Julien Joubert
©Julien Joubert
©Julien Joubert
©Laurent Gayte
©Laurent Gayte

Présentation

Cie L’insolite Mécanique / Magali Rousseau

Sorties de l’imaginaire de Magali Rousseau, les petites machines qui constituent ce parcours vous emmènent dans un monde poétique…

Dans Je brasse de l’air, Magali Rousseau se met en scène avec les mécanismes poétiques qu’elle crée depuis dix ans. Un long parcours, instinctif, pour finalement comprendre que tous ces êtres d’acier font partie de la même histoire. Son histoire.

Elle nous dit un texte simple, personnel. Intime. Quelques phrases que l’on devine sorties de l’enfance. On déambule avec elle dans le clair-obscur de cet espace hors du temps, peuplé de machines qui entrent dans la lumière et s’animent tour à tour.

Toutes déploient des trésors d’ingéniosité dans des tentatives d’envol que l’on sait vouées à l’échec. Elle nous invite comme dans son atelier, où les rouages sont apparents, et l’émotion des prémices encore palpable.

Les mécanismes que l’on découvre sont délicats, intelligents, poétiques, solitaires, touchants. Ils peuplent une zone particulière de notre imaginaire, nourrie de nos espoirs et de nos peurs.

Chacun peut y voir un temps un aspect de lui-même.

L’envie de Lies : parce que ces machines poétiques m’intriguent. J'ai envie de m'en approcher au plus près.



 

Je brasse de l’air

Cie L’insolite Mécanique / Magali Rousseau

18 → 21 avr.
Grande salle
à partir de 6 ans
Durée: 
40min
Tarif Volcan Junior
durée: 40min
théâtre mécanique poétique

Présentation

Cie L’insolite Mécanique / Magali Rousseau

Sorties de l’imaginaire de Magali Rousseau, les petites machines qui constituent ce parcours vous emmènent dans un monde poétique…

Dans Je brasse de l’air, Magali Rousseau se met en scène avec les mécanismes poétiques qu’elle crée depuis dix ans. Un long parcours, instinctif, pour finalement comprendre que tous ces êtres d’acier font partie de la même histoire. Son histoire.

Elle nous dit un texte simple, personnel. Intime. Quelques phrases que l’on devine sorties de l’enfance. On déambule avec elle dans le clair-obscur de cet espace hors du temps, peuplé de machines qui entrent dans la lumière et s’animent tour à tour.

Toutes déploient des trésors d’ingéniosité dans des tentatives d’envol que l’on sait vouées à l’échec. Elle nous invite comme dans son atelier, où les rouages sont apparents, et l’émotion des prémices encore palpable.

Les mécanismes que l’on découvre sont délicats, intelligents, poétiques, solitaires, touchants. Ils peuplent une zone particulière de notre imaginaire, nourrie de nos espoirs et de nos peurs.

Chacun peut y voir un temps un aspect de lui-même.

L’envie de Lies : parce que ces machines poétiques m’intriguent. J'ai envie de m'en approcher au plus près.



 
Dates
mer. 18 avril 2018 - 15h30
mer. 18 avril 2018 - 18h30
sam. 21 avril 2018 - 11h00
sam. 21 avril 2018 - 15h00
sam. 21 avril 2018 - 17h00

Distribution

performance mécanisée de Magali Rousseau
sous l’aile de la Cie Les Anges au Plafond
conception, écriture, construction et interprétation Magali Rousseau
création sonore, lumière Julien Joubert
mise en scène Camille Trouvé
clarinette Stéphane Diskus
travail corporel Marzia Gambardella
regard extérieur Yvan Corbineau
régie Mathilde Salaun
diffusion Christelle Lechat

Production

sous l’aile de la Cie Les Anges au Plafond 

avec le soutien de  Le Grand Parquet ; Le Vélo Théâtre ; Anis Gras - Le Lieu de l’Autre La Mécanique des Anges ; La Mécanique des AngesLe Jardin d’Alice

Pratique

durée : 40min / à partir de 6 ans

atelier : mercredi 25 avril de 14h à 17h, et jeudi 26 avril de 10h à 13h et de 14h à 17h

scolaires : mar. 17, jeu.19, ven. 20 avr. à 9h15, 10h30, 14h30, mer. 18 avr. à 10h