28 → 31 mar
Théâtre des Bains-Douches
Les Galets
J. Athonady
Les Galets
Wilfried Lamotte

Présentation

Parler et ne rien dire

Après Les Déclinaisons de la Navarre, créé en 2016 au Havre et qui joue depuis sans relâche dans toutes les villes de France (et de Navarre), la bande de pjpp présente son nouveau spectacle, à la frontière entre théâtre et danse, entre exercice de style et variation aux accents absurdes.

Elle explore cette fois, avec toujours autant d’humour, ces conversations futiles et ces situations que nous avons tous rencontrées où un discours sans fin peut se muer en véritable prise d’otage. Empilement de banalités, considérations infinies sur la pluie et le beau temps, allergie au point final… autant de supplices quotidiens qui pourraient pourtant cacher dans les plis de leur vacuité une bonne dose de poésie, de sensibilité et de saine absurdité. Cette traversée du vide est portée par quatre danseuses et danseurs qui improvisent avec leurs mots et racontent avec leur corps tout ce qui se joue entre les humains au-delà de leurs discours anodins.

Les Galets au Tilleul sont plus petits qu'au Havre

(ce qui rend la baignade bien plus agréable)

pjpp

28 → 31 mar
Théâtre des Bains-Douches
Durée: 
1h05
Tarif C - 5€ à 18€
durée: 1h05
danse / théâtre
Création 2021

Présentation

Parler et ne rien dire

Après Les Déclinaisons de la Navarre, créé en 2016 au Havre et qui joue depuis sans relâche dans toutes les villes de France (et de Navarre), la bande de pjpp présente son nouveau spectacle, à la frontière entre théâtre et danse, entre exercice de style et variation aux accents absurdes.

Elle explore cette fois, avec toujours autant d’humour, ces conversations futiles et ces situations que nous avons tous rencontrées où un discours sans fin peut se muer en véritable prise d’otage. Empilement de banalités, considérations infinies sur la pluie et le beau temps, allergie au point final… autant de supplices quotidiens qui pourraient pourtant cacher dans les plis de leur vacuité une bonne dose de poésie, de sensibilité et de saine absurdité. Cette traversée du vide est portée par quatre danseuses et danseurs qui improvisent avec leurs mots et racontent avec leur corps tout ce qui se joue entre les humains au-delà de leurs discours anodins.

Distribution

Conception : Claire Laureau et Nicolas Chaigneau
Création lumière : Valérie Sigward
Régie générale : Benjamin Lebrun
Musiques : Johann Sebastian Bach, Guiseppe Verdi, Jacques Dutronc, Alain Lefèvre, Francis Scott Key
Interprétation : Julien Athonady, Nicolas Chaigneau, Claire Laureau, Marie Rual

Production

Production : pjpp.
Coproduction : Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin ; Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie, direction Emmanuelle Vo-Dinh ; Le Rive Gauche, Scène conventionnée d’intérêt national / Danse de Saint Etienne du Rouvray ; Chorège I CDCN Falaise Normandie dans le cadre du dispositif « Accueil-studio ».
Résidences : Le Trident, scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin ; Théâtre de l’Arsenal de Val-de-Reuil, scène conventionnée d’intérêt national ; Le Triangle, Cité de la Danse, Rennes ; Le Wine&Beer / La BaZooKa
Soutien : Direction régionale des Affaires Culturelles de Normandie ; Conseil départemental de Seine-Maritime ; ville du Havre.