4 → 5 fév
Le Fitz
Ah ! Félix (ce n'est pas le bon titre)
Renaud Vezin
Ah ! Félix (ce n'est pas le bon titre)
Renaud Vezin
Ah ! Félix (ce n'est pas le bon titre)
Renaud Vezin

Présentation

Farce musicale et théâtrale

Après La tragédie du belge et On a dit on fait un spectacle, Sonia Bester, alias Madamelune convoque ici dans Ah ! Félix (n’est pas le bon titre) les esprits de Saint Jean-Baptiste (cousin de Jésus), du moine Félix et du mythe de Salomé rêvée par Oscar Wilde. Tout est parti d’une commande pour écrire un spectacle en lien avec l’histoire de l’abbaye de Saint-Jean-d’Angély et de la légende du moine Félix, parti chercher la relique de Saint Jean-Baptiste à Alexandrie en l’an 800. Il n’en fallait pas plus à Sonia Bester pour alimenter ses rêveries poético-musicales.

D’autres personnages sont apparus, tous liés à l’histoire de Jean-Baptiste et petit à petit le spectacle a pris une forme hybride explorant des registres différents. Les personnages et les spectateurs sont embarqués dans cette farce burlesque faite de mythes et de légèreté, de plaisirs et de jeux. Portés par une bande d’excellents musiciens, chanteurs et comédiens, JP Nataf (Les Innocents), Vincent Mougel, Jean-Luc Vincent et Diane Bonnot, la musique et le théâtre dialoguent ici entre passé et présent, de Richard Strauss - l’opéra Salomé revisité - à la pop, à l’instar de l’intrigue qui nous balade entre absurde et poésie.

Le spectacle joue avec l’Histoire, jongle avec le réel et le légendaire, oscille entre le vrai et le faux, interroge avec légèreté notre rapport aux mythes et à la religion. Plusieurs niveaux de réalité s’entrecroisent et les péripéties s’enchaînent.

À quoi servent les légendes au XXIe siècle ? Peut-être à réenchanter le monde…

« Une farce burlesque, jouée, chantée et mise en musique par une joyeuse équipe aux talents multiples. Entre reliques bibliques et show politique, opéra et pop, amour impossible et goût du miracle, la légende croise le réel et s‘en mêle (s’emmêle ?) » Le Dauphiné Libéré.

Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)

Cie Madamelune

4 → 5 fév
Le Fitz
Fitz
Durée: 
1h15
Tarif 7€
durée: 1h15
Théâtre et musique

Présentation

Farce musicale et théâtrale

Après La tragédie du belge et On a dit on fait un spectacle, Sonia Bester, alias Madamelune convoque ici dans Ah ! Félix (n’est pas le bon titre) les esprits de Saint Jean-Baptiste (cousin de Jésus), du moine Félix et du mythe de Salomé rêvée par Oscar Wilde. Tout est parti d’une commande pour écrire un spectacle en lien avec l’histoire de l’abbaye de Saint-Jean-d’Angély et de la légende du moine Félix, parti chercher la relique de Saint Jean-Baptiste à Alexandrie en l’an 800. Il n’en fallait pas plus à Sonia Bester pour alimenter ses rêveries poético-musicales.

D’autres personnages sont apparus, tous liés à l’histoire de Jean-Baptiste et petit à petit le spectacle a pris une forme hybride explorant des registres différents. Les personnages et les spectateurs sont embarqués dans cette farce burlesque faite de mythes et de légèreté, de plaisirs et de jeux. Portés par une bande d’excellents musiciens, chanteurs et comédiens, JP Nataf (Les Innocents), Vincent Mougel, Jean-Luc Vincent et Diane Bonnot, la musique et le théâtre dialoguent ici entre passé et présent, de Richard Strauss - l’opéra Salomé revisité - à la pop, à l’instar de l’intrigue qui nous balade entre absurde et poésie.

Le spectacle joue avec l’Histoire, jongle avec le réel et le légendaire, oscille entre le vrai et le faux, interroge avec légèreté notre rapport aux mythes et à la religion. Plusieurs niveaux de réalité s’entrecroisent et les péripéties s’enchaînent.

À quoi servent les légendes au XXIe siècle ? Peut-être à réenchanter le monde…

« Une farce burlesque, jouée, chantée et mise en musique par une joyeuse équipe aux talents multiples. Entre reliques bibliques et show politique, opéra et pop, amour impossible et goût du miracle, la légende croise le réel et s‘en mêle (s’emmêle ?) » Le Dauphiné Libéré.

Distribution

Avec : Stéphanie Acquette, Diane Bonnot, Vincent Mougel, JP Nataf et Jean-Luc Vincent
Voix off : Philippe Katerine
Conception artistique : Sonia Bester
Texte* : Sonia Bester en collaboration avec Jean-Luc Vincent
Mise en scène : Sonia Bester et Isabelle Antoine
Arrangements et compositions : Simon Dalmais, Vincent Mougel et JP Nataf
Chant et jeu : Diane Bonnot et Jean-Luc Vincent
Guitare, basse, chant et jeu : Stéphanie Acquette, Vincent Mougel et JP Nataf
Coordination musicale : Simon Dalmais
Scénographie : François Gauthier Lafaye
Costumes : Elisabeth Cerqueira
Lumière : Gaël Honnoré
Son : Audrey Schiavi
Regard chorégraphique : Alexandre Théry

Avec la participation de membres du groupe vocal La Chorale du Jeudi


* sauf libre adaptation de Salomé d’Oscar Wilde

Production

Avec le soutien de l’Adami
Coproduction : Le Train Théâtre & La Scène Louvre-Lens
Soutien à l’écriture : Abbaye Royale de Saint-Jean-d’Angély
La compagnie Madamelune est associée au Train Théâtre, Scène Conventionnée de Portes-lès-Valence.