26 mai
Grande salle
Les Dissonances Le Mandarin merveilleux
©Julien Mignot

Présentation

Merveilleuse Hongrie

Au début du XXe siècle, Kodály arpente la Hongrie à la recherche de ses musiques folkloriques, paysannes, ancestrales, pour les noter, les préserver. Comme Bartók, il utilise cette matière première musicale pour concevoir des pièces telles que Les Danses de Galánta, traditionnelles et modernes.
Dans la famille des compositeurs de grands concertos pour violon au XXe siècle (Berg, Schönberg, Prokofiev, Korngold ou Stravinski) Bartók tient franchement sa place avec son Concerto pour violon n°2.
Histoire de désir et de mort, Le Mandarin merveilleux est une oeuvre de ballet et une des pièces les plus expressionnistes de Bartók. Si elle provoqua scandale et censure à sa création, c’est plus au sujet de son argument – une jeune fille et un escroc dans une histoire marquée par la violence et la concupiscence – que pour sa musique.

Les Dissonances : LE MANDARIN MERVEILLEUX

Annulé

Zoltán Kodály  / Béla Bartók

26 mai
Grande salle
Durée: 
1h45
Tarif A - 5€ à 33€
durée: 1h45
Musique

Présentation

Merveilleuse Hongrie

Au début du XXe siècle, Kodály arpente la Hongrie à la recherche de ses musiques folkloriques, paysannes, ancestrales, pour les noter, les préserver. Comme Bartók, il utilise cette matière première musicale pour concevoir des pièces telles que Les Danses de Galánta, traditionnelles et modernes.
Dans la famille des compositeurs de grands concertos pour violon au XXe siècle (Berg, Schönberg, Prokofiev, Korngold ou Stravinski) Bartók tient franchement sa place avec son Concerto pour violon n°2.
Histoire de désir et de mort, Le Mandarin merveilleux est une oeuvre de ballet et une des pièces les plus expressionnistes de Bartók. Si elle provoqua scandale et censure à sa création, c’est plus au sujet de son argument – une jeune fille et un escroc dans une histoire marquée par la violence et la concupiscence – que pour sa musique.

Distribution

Programme : 
Zoltán Kodály
Les Danses de Galante 

Bela Bartók
Concerto pour violon n°2
David Grimal – violon

Bela Bartók
Le Mandarin merveilleux

Production

Les Dissonances sont en résidence à l’Opéra de Dijon. Les Dissonances sont subventionnées par le ministère de la Culture et de la Communication. Elles accompagnent le projet musical de la ville du Havre.
Avec le soutien de Mécénat Musical Société Générale.
Les Dissonances reçoivent le soutien de la Karolina Blaberg Stiftung ; du Domaine Jacques-Frédéric Mugnier Chambolle-Musigny ; de Boury Tallon Associés.
Les Dissonances remercient le Cercle des Amis pour son soutien actif.
L’ensemble est membre de la Fevis, du Bureau Export et de la SCPP.
Il reçoit le soutien ponctuel de la Spedidam et de l’Adami.
L’Autre Saison reçoit le soutien de la Caisse d’Epargne Ile-de-France.