14 avr.
Sciences Po.

Présentation

Université populaire - Cycle le corps

Tous les travailleurs, c’est-à-dire chacun de nous, se mettent physiquement en jeu dans le labeur. Le corps est instrument du travail, qui le façonne à son profit. Mais ce corps au travail est aussi détourné, réapproprié par le travailleur qui s’en sert pour construire son identité.
Ce rapport complexe entre le corps de l’homme et de la femme et l’activité laborieuse qui fonde une collectivité et ses solidarités s’inscrit dans son temps. Corps au travail, travail du corps, c’est par une large mise en perspective qu’une histoire peut en être appréhendée.
De l’Antiquité à nos jours, aux champs comme à l’usine, derrière la charrue comme devant l’ordinateur, maudit par les monothéismes et défendu par le mouvement ouvrier, le corps au travail joue un rôle central dans l’histoire de l’humanité.
 

Christian Chevandier, chercheur en histoire contemporaine et professeur à l’université du Havre, est un spécialiste de l’histoire des hommes et des femmes qui travaillent. Il y a consacré de nombreuses publications, parfois des monographies de groupes professionnels (notamment des livres sur les métallos, les infirmières, les cheminots, les croque-mort, etc.). Son dernier ouvrage Policiers dans la ville. Une histoire des gardiens de la paix est paru chez Gallimard, collection Folio-Histoire, en 2012.

Une histoire du corps au travail

Université populaire - Cycle le corps

14 avr.
Sciences Po.
Entrée libre
Université populaire

Présentation

Université populaire - Cycle le corps

Tous les travailleurs, c’est-à-dire chacun de nous, se mettent physiquement en jeu dans le labeur. Le corps est instrument du travail, qui le façonne à son profit. Mais ce corps au travail est aussi détourné, réapproprié par le travailleur qui s’en sert pour construire son identité.
Ce rapport complexe entre le corps de l’homme et de la femme et l’activité laborieuse qui fonde une collectivité et ses solidarités s’inscrit dans son temps. Corps au travail, travail du corps, c’est par une large mise en perspective qu’une histoire peut en être appréhendée.
De l’Antiquité à nos jours, aux champs comme à l’usine, derrière la charrue comme devant l’ordinateur, maudit par les monothéismes et défendu par le mouvement ouvrier, le corps au travail joue un rôle central dans l’histoire de l’humanité.
 

Christian Chevandier, chercheur en histoire contemporaine et professeur à l’université du Havre, est un spécialiste de l’histoire des hommes et des femmes qui travaillent. Il y a consacré de nombreuses publications, parfois des monographies de groupes professionnels (notamment des livres sur les métallos, les infirmières, les cheminots, les croque-mort, etc.). Son dernier ouvrage Policiers dans la ville. Une histoire des gardiens de la paix est paru chez Gallimard, collection Folio-Histoire, en 2012.

Date
lun. 14 avril 2014 - 18h30

Pratique

Université – amphi A6 – UFR Lettres et sciences humaines