23 mar.
Sciences Po.

Présentation

Université populaire - Cycle mondes et monde - Conférence

Depuis ses débuts, l’aviation civile jouit d’une image de prestige liée à sa sélectivité — géographique et sociale — et à sa capacité à desservir des territoires éloignés. Cette image persiste jusqu’à nos jours, malgré sa relative démocratisation et banalisation. Médias, films, séries et BD mettent surtout en valeur des passagers intercontinentaux tels qu’hommes d’affaires, touristes fortunés, espions ou trafiquants. Dans ce cadre, sont valorisés des avions long-courriers comme le mythique Boeing 747 ou, plus récemment, l’Airbus A380.

A contrario de ces visions un peu surannées, il y a la réalité du déploiement géographique de l’offre aérienne de par le monde. Les distances volées et le découpage du monde en blocs politiques ou économiques amènent à s’interroger : le transport aérien contemporain est-il une activité mondiale, continentale ou nationale ?

Frédéric Dobruszkes est chercheur-enseignant à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), où il dirige par ailleurs le Centre inter-universitaire d’étude de la Mobilité (CIEM). Ses recherches portent sur les dynamiques du transport aérien et la contestation des nuisances aériennes.

Un tout petit monde (aérien) ?

Université populaire - Cycle mondes et monde - Conférence

23 mar.
Sciences Po.
Entrée libre
Université populaire

Présentation

Université populaire - Cycle mondes et monde - Conférence

Depuis ses débuts, l’aviation civile jouit d’une image de prestige liée à sa sélectivité — géographique et sociale — et à sa capacité à desservir des territoires éloignés. Cette image persiste jusqu’à nos jours, malgré sa relative démocratisation et banalisation. Médias, films, séries et BD mettent surtout en valeur des passagers intercontinentaux tels qu’hommes d’affaires, touristes fortunés, espions ou trafiquants. Dans ce cadre, sont valorisés des avions long-courriers comme le mythique Boeing 747 ou, plus récemment, l’Airbus A380.

A contrario de ces visions un peu surannées, il y a la réalité du déploiement géographique de l’offre aérienne de par le monde. Les distances volées et le découpage du monde en blocs politiques ou économiques amènent à s’interroger : le transport aérien contemporain est-il une activité mondiale, continentale ou nationale ?

Frédéric Dobruszkes est chercheur-enseignant à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), où il dirige par ailleurs le Centre inter-universitaire d’étude de la Mobilité (CIEM). Ses recherches portent sur les dynamiques du transport aérien et la contestation des nuisances aériennes.

Date
lun. 23 mars 2015 - 18h30

Pratique

Université – amphi A6 – UFR Lettres et sciences humaines