18 avr.
Université
©Virgile_Laguin

Présentation

Université populaire - Cycle Communication et langages

Avec l’arrivée du web 2.0, l’animation numérique des territoires échappe désormais en partie aux acteurs publics. Le geocaching par exemple, — pratique consistant à découvrir et à déposer des caches à trésors dans l’espace urbain ou ailleurs — est un jeu collaboratif semigratuit, supporté par une société privée et nourri par une communauté mondiale de pratiquants. Il illustre ces nouveaux rapports en train de s’établir entre les internautes organisés en collectif et les territoires.
Dans ce type de pratique, le jeu du collectif, sa capacité à coconstruire, à s’autoréguler, compte plus que la couverture 3G. De nouvelles dynamiques se créent, une autre carte patrimoniale et touristique se dessine, faite de micro-lieux, hors des sentiers battus. Le « territoire connecté », loin de se résumer à une infrastructure technologique, redevient une histoire d’hommes et de lien retrouvé avec le quotidien.

Philippe Vidal est maître de conférences en géographie-aménagement à l’université du Havre. Codirectreur de la revue Netcom Journal, il étudie l’influence des technologies de l’information et de la communication sur les dynamiques territoriales.
Danièle Sansy est maître de conférences en histoire médiévale à l’université du Havre et responsable du master « Ingénierie touristique et culturelle ».

Territoires 2.0 : vers de nouveaux patrimoines

Université populaire - Cycle Communication et langages

18 avr.
Université
Université populaire

Présentation

Université populaire - Cycle Communication et langages

Avec l’arrivée du web 2.0, l’animation numérique des territoires échappe désormais en partie aux acteurs publics. Le geocaching par exemple, — pratique consistant à découvrir et à déposer des caches à trésors dans l’espace urbain ou ailleurs — est un jeu collaboratif semigratuit, supporté par une société privée et nourri par une communauté mondiale de pratiquants. Il illustre ces nouveaux rapports en train de s’établir entre les internautes organisés en collectif et les territoires.
Dans ce type de pratique, le jeu du collectif, sa capacité à coconstruire, à s’autoréguler, compte plus que la couverture 3G. De nouvelles dynamiques se créent, une autre carte patrimoniale et touristique se dessine, faite de micro-lieux, hors des sentiers battus. Le « territoire connecté », loin de se résumer à une infrastructure technologique, redevient une histoire d’hommes et de lien retrouvé avec le quotidien.

Philippe Vidal est maître de conférences en géographie-aménagement à l’université du Havre. Codirectreur de la revue Netcom Journal, il étudie l’influence des technologies de l’information et de la communication sur les dynamiques territoriales.
Danièle Sansy est maître de conférences en histoire médiévale à l’université du Havre et responsable du master « Ingénierie touristique et culturelle ».

Date
lun. 18 avril 2016 - 18h30

Pratique

(Université – amphi A5 – UFR Lettres et sciences humaines)
Entrée libre

Retrouvez les conférences de l’Université populaire en ligne sur

Canal U-TV