02 → 03 avr.
Salle Normandy
Solness, constructeur
©Hans Bellemer
Solness, constructeur
©Hans Bellemer
Solness, constructeur
Jérôme Bosch © Museo Nacional del Prado - Madrid - Spain
Solness, constructeur
Solness, constructeur
©Tormod Lindgren
Solness, constructeur
©Tormod Lindgren
Solness, constructeur
©Tormod Lindgren

Présentation

Cie Divine Comédie / Ibsen

Ancien employé sans scrupule, ayant assis son monopole sur le cadavre de ses deux enfants, vieux fauve despote et faustien, Solness règne sur un territoire couvert par le cancer de ses constructions. Arrive une jeune femme. Lorsqu’elle avait douze ans, Solness ivre l’aurait embrassée en lui promettant un royaume. Elle vient le réclamer. Etre de chair, ou production hallucinatoire d’un fou ? Par d’imprévisibles associations d’images qui ouvrent sur un dédale fantasmagorique, Ibsen bâtit avec ce château de chimères un thriller symbolique aussi puissant qu’un grand mythe.

Jean-Christophe Blondel
Après des études d’ingénieur, Jean-Christophe Blondel entre à l’Ecole supérieure d’art dramatique à Paris, fonde la Divine Comédie, lieu d’expérimentations théâtrales menées en parallèle à sa carrière scientifique. Il lâche tout pour le théâtre en 2005 et met en scène un panorama des plus grands auteurs occidentaux classiques et contemporains, théâtraux ou non : Maeterlinck, Lagarce, Ibsen, Borgès, Bernhardt, Sorokine, Erasme, mais aussi des spectacles sans parole (Stravinsky).

Solness, Constructeur

Cie Divine Comédie / Ibsen

02 → 03 avr.
Salle Normandy
Durée: 
2h30
Tarif C - 5€ à 18€
durée: 2h30
Théâtre

Présentation

Cie Divine Comédie / Ibsen

Ancien employé sans scrupule, ayant assis son monopole sur le cadavre de ses deux enfants, vieux fauve despote et faustien, Solness règne sur un territoire couvert par le cancer de ses constructions. Arrive une jeune femme. Lorsqu’elle avait douze ans, Solness ivre l’aurait embrassée en lui promettant un royaume. Elle vient le réclamer. Etre de chair, ou production hallucinatoire d’un fou ? Par d’imprévisibles associations d’images qui ouvrent sur un dédale fantasmagorique, Ibsen bâtit avec ce château de chimères un thriller symbolique aussi puissant qu’un grand mythe.

Jean-Christophe Blondel
Après des études d’ingénieur, Jean-Christophe Blondel entre à l’Ecole supérieure d’art dramatique à Paris, fonde la Divine Comédie, lieu d’expérimentations théâtrales menées en parallèle à sa carrière scientifique. Il lâche tout pour le théâtre en 2005 et met en scène un panorama des plus grands auteurs occidentaux classiques et contemporains, théâtraux ou non : Maeterlinck, Lagarce, Ibsen, Borgès, Bernhardt, Sorokine, Erasme, mais aussi des spectacles sans parole (Stravinsky).

Date
mar. 02 avril 2013 - 20h00

Distribution

Texte Enrik Ibsen
Traduction Solveig Schwartz
Mise en scène Jean-Christophe Blondel
Dramaturgie Christèle Barbier
Musique Jean-Luc Cappozzo (trompette) et Benjamin Duboc (contrebasse et composition électroaccoustique)
Scénographie Marguerite Rousseau
Costumes Tormod Lindgren
Lumières Tatiana Elkine (JTN)
Assistanat Claire Chastel

Avec Valérie Blanchon, Jean-Luc Cappozzo, Claire Chastel (JTN), Benjamin Duboc, Philippe Hottier, Eléonore Joncquez, Michel Melki.

Production

Production déléguée
Compagnie Divine Comédie.

Coproduction les Producteurs Associés de Normandie (CDN de Normandie / Comédie de Caen, Le Préau / CDR de Basse-Normandie (Vire), Le Centre dramatique régional de Haute-Normandie/Théâtre des deux rives, Le Trident / SN de Cherbourg Octeville, Le Volcan Scène Nationale du Havre), Le Quai des Arts d’Argentan dans le cadre des Relais Culturels Régionaux, Le Rayon Vert Scène Conventionnée de Saint-Valéry-en-Caux.
Avec le soutien Jeune Théâtre National, ODIA Normandie, DRAC Haute-Normandie, Région Haute Normandie, Département Seine Maritime, Ville de Rouen, Festival Les Boréales, ADAMI, SPEDIDAM.
Accueils en résidence Lilas en Scène, Le Quai des Arts d’Argentan, Préau CDR de Vire, Théâtre des Amandiers CDN de Nanterre, la Halle - Vire, espace municipal de diffusion.

Pratique

durée : 2h30