06 oct.
Sciences Po.

Présentation

Université populaire - Cycle Communication et langages - Conférence

L’homme du quotidien est un homme appareillé. Il vit entouré de dispositifs techniques : ordinateurs, téléphones portables, consoles de jeux… Ces dispositifs « numériques » ont pour principale particularité de « médier » ses activités. Ils se placent entre lui et le monde. Ils se glissent entre les hommes, au cœur de leurs pratiques, ils participent de leurs gestes et les transforment.

Or ces transformations présentent une caractéristique inattendue, elles relèvent de l’écriture et de la textualité. Les langages tissés entre l’homme et la machine font appel à la lecture et l’écriture, à l’activité de « lettrure » médiévale.

Pourquoi parler de lecture et d’écriture à propos des dispositifs techniques numériques ? Quels sont les enjeux politiques, économiques, culturels de cette activité singulière ? Quelles perspectives anthropologiques se dessinent derrière les mutations de « l’homo numericus », cet homme de lecture et d’écriture ?

Emmanuel Souchier est professeur des universités, université Paris-Sorbonne – CELSA. Éditeur des Œuvres de Raymond Queneau pour la Bibliothèque de la Pléiade , Les Cahiers de la NRF ou Folio , il est rédacteur en chef de la revue Communication & langages. Ses travaux portent notamment sur l’histoire et la sémiologie du texte et de l’image, sur les imaginaires et les pratiques d’écritures, le livre, les supports 

"numériques". 

L'Homme "numérique" ? Un Homme de lecture et d'écriture

Université populaire - Cycle Communication et langages - Conférence

06 oct.
Sciences Po.
Entrée libre
Université populaire

Présentation

Université populaire - Cycle Communication et langages - Conférence

L’homme du quotidien est un homme appareillé. Il vit entouré de dispositifs techniques : ordinateurs, téléphones portables, consoles de jeux… Ces dispositifs « numériques » ont pour principale particularité de « médier » ses activités. Ils se placent entre lui et le monde. Ils se glissent entre les hommes, au cœur de leurs pratiques, ils participent de leurs gestes et les transforment.

Or ces transformations présentent une caractéristique inattendue, elles relèvent de l’écriture et de la textualité. Les langages tissés entre l’homme et la machine font appel à la lecture et l’écriture, à l’activité de « lettrure » médiévale.

Pourquoi parler de lecture et d’écriture à propos des dispositifs techniques numériques ? Quels sont les enjeux politiques, économiques, culturels de cette activité singulière ? Quelles perspectives anthropologiques se dessinent derrière les mutations de « l’homo numericus », cet homme de lecture et d’écriture ?

Emmanuel Souchier est professeur des universités, université Paris-Sorbonne – CELSA. Éditeur des Œuvres de Raymond Queneau pour la Bibliothèque de la Pléiade , Les Cahiers de la NRF ou Folio , il est rédacteur en chef de la revue Communication & langages. Ses travaux portent notamment sur l’histoire et la sémiologie du texte et de l’image, sur les imaginaires et les pratiques d’écritures, le livre, les supports 

"numériques". 

Date
lun. 06 octobre 2014 - 18h30