17 oct.
Université
©Virgile_Laguin

Présentation

Les 10 ans de l'UP - conférence

Les Universités populaires, d'hier à aujourd'hui

La première décennie du XXIe siècle a vu fleurir les « UP » en France. Certaines véhiculent des convictions politiques, telles celles de Nîmes
ou d’Amiens, dans une proximité affichée avec Attac.
D’autres sont adossées à des institutions : l’UP du Havre est « portée » par l’université locale et une scène nationale ; celle du Musée du quai Branly, bénéficiant d’emblée de l’aura du lieu, accueille des invités hors du commun. Ici et là, l’accent est mis sur le savoir. D’autres encore se réfèrent à un héritage pédagogique et républicain, telle celle de Narbonne. Il y a aussi les UP réunies dans l’AUPF (association des universités populaires de France), certaines fort anciennes, dotées d’appellations diverses.
Partout, donc, des UP, dissemblables. Au XIXe siècle, elles répondaient à un souci d’éducation populaire des classes laborieuses. Quels sont, aujourd’hui, leurs enjeux ?

Gérard Poulouin, anciennement enseignant, syndicaliste, est le cofondateur de l’Université populaire de Caen. Il a dirigé l’ouvrage collectif Universités populaires, hier et aujourd’hui (2012).

Les Universités populaires...

Les 10 ans de l'UP - conférence

17 oct.
Université
Conférence

Présentation

Les 10 ans de l'UP - conférence

Les Universités populaires, d'hier à aujourd'hui

La première décennie du XXIe siècle a vu fleurir les « UP » en France. Certaines véhiculent des convictions politiques, telles celles de Nîmes
ou d’Amiens, dans une proximité affichée avec Attac.
D’autres sont adossées à des institutions : l’UP du Havre est « portée » par l’université locale et une scène nationale ; celle du Musée du quai Branly, bénéficiant d’emblée de l’aura du lieu, accueille des invités hors du commun. Ici et là, l’accent est mis sur le savoir. D’autres encore se réfèrent à un héritage pédagogique et républicain, telle celle de Narbonne. Il y a aussi les UP réunies dans l’AUPF (association des universités populaires de France), certaines fort anciennes, dotées d’appellations diverses.
Partout, donc, des UP, dissemblables. Au XIXe siècle, elles répondaient à un souci d’éducation populaire des classes laborieuses. Quels sont, aujourd’hui, leurs enjeux ?

Gérard Poulouin, anciennement enseignant, syndicaliste, est le cofondateur de l’Université populaire de Caen. Il a dirigé l’ouvrage collectif Universités populaires, hier et aujourd’hui (2012).

Date
lun. 17 octobre 2016 - 18h30

Pratique

Université – amphi A5 – UFR Lettres et sciences humaines

Ecoutez les conférences en ligne