26 jan.
Petite salle
©Benoit Linero
©Benoit Linero
©Benoit Linero

Présentation

J. Brahms / D. Chostakovitch

PROGRAMME
Johannes Brahms (1833 – 1897)
Double Concerto pour violon, violoncelle et orchestre en la mineur, op. 102 (1887) - 35 min
Allegro
Andante
Vivace non troppo
entracte - 20 min
Dimitri Chostakovitch (1906 – 1975) - 45 min
Symphonie n° 5 en ré mineur, op. 47 (1937)
Moderato
Allegretto
Largo
Allegro non troppo – Allegro


Un deuxième programme anniversaire conçu sur mesure pour Les Dissonances :
- Le Double concerto pour violon et violoncelle de Johannes Brahms (1833-1897) a la particularité de combiner deux instruments pour les parties soli de son œuvre orchestrale finale. Et, en effet, avec cette partition, on se rend compte que Brahms réussit à créer un « super instrument à cordes » avec une sonorité qu’aucun instrument, seul, n’aurait pu offrir.
- Dmitri Chostakovitch (1906-1975) dans sa cinquième symphonie joue avec les dissonances et les fortissimo, créant des tensions particulièrement expressives, suggérant des vagues submergeant toute réalité, ou l’angoisse des ténèbres avant une grande explosion... Pour Chostakovitch, compositeur mais aussi patriote et citoyen soviétique le plus décoré de son pays, cette œuvre illustre bien une vie construite entre soumission et contestation.

Les Dissonances

J. Brahms / D. Chostakovitch

26 jan.
Petite salle
Durée: 
1h45
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 1h45
Musique

Présentation

J. Brahms / D. Chostakovitch

PROGRAMME
Johannes Brahms (1833 – 1897)
Double Concerto pour violon, violoncelle et orchestre en la mineur, op. 102 (1887) - 35 min
Allegro
Andante
Vivace non troppo
entracte - 20 min
Dimitri Chostakovitch (1906 – 1975) - 45 min
Symphonie n° 5 en ré mineur, op. 47 (1937)
Moderato
Allegretto
Largo
Allegro non troppo – Allegro


Un deuxième programme anniversaire conçu sur mesure pour Les Dissonances :
- Le Double concerto pour violon et violoncelle de Johannes Brahms (1833-1897) a la particularité de combiner deux instruments pour les parties soli de son œuvre orchestrale finale. Et, en effet, avec cette partition, on se rend compte que Brahms réussit à créer un « super instrument à cordes » avec une sonorité qu’aucun instrument, seul, n’aurait pu offrir.
- Dmitri Chostakovitch (1906-1975) dans sa cinquième symphonie joue avec les dissonances et les fortissimo, créant des tensions particulièrement expressives, suggérant des vagues submergeant toute réalité, ou l’angoisse des ténèbres avant une grande explosion... Pour Chostakovitch, compositeur mais aussi patriote et citoyen soviétique le plus décoré de son pays, cette œuvre illustre bien une vie construite entre soumission et contestation.

Date
mar. 26 janvier 2016 - 20h30

Distribution


direction artistique David Grimal
David Grimal violon
Xavier Phillips violoncelle


violon David Grimal, Hans-Peter HOFMANN, Sullimann ALTMAYER, Vlad BACIU, David BAHON,
Clémentine BOUSQUET, Doriane GABLE, Hugues GIRARD, Agathe GIRARD François GIRARD GARCIA, Anna GOCKEL, Nicolas GOURBEIX, Samuel NEMTANU, Nikola NIKOLOV, Dorothée NODE LANGLOIS, Jin-Hi PAIK, Manon PHILLIPE, Fanny ROBILLIARD,  Cécile ROUBIN, Mattia SANGUINETI, Arnaud VALLIN, Philippe VILLAFRANCA
alto David    GAILLARD, Estelle VILLOTTE, Alain MARTINEZ, Claudine LEGRAS, Odon GIRARD, Barbara GIEPNER, Alexandra BROWN, Guillaume BECKER   violoncelle Xavier PHILLIPS, Maja BOGDANOVIC, Jérôme FRUCHART,
Lucie GIRARD, Hermine HORIOT, Yan LEVIONNOIS, Héloïse LUZZATI, Louis RODDE   flûte Julia GALLEGO,
Bastien PELAT piccolo Paco VAROCH   hautbois  Carlos DEL SER, David RODRIGUEZ   clarinette  Vicent ALBEROLA, Maria Francesca LATELLA petite clarinette Gaelle BURGELIN   basson Rodion TOLMACHEV, Igor GORBUNOV
contrebasson Alessandro BATTAGLINI  cor  Alexandre COLLARD, Pierre-Antoine DELBECQUE, Jérôme ROUILLARD
Grégory SARRAZIN   trompette Yohan CHETAIL, Matthias CHAMPON, Joseph  SADILEK
trombone Murray STENHOUSE, Pete BRANDRICK, José ISLA   tuba Pedro Andres CASTANO
timbales Camille BASLE  percussions Stéphane GARIN, Adrien  PINEAU, Rodolphe THERY
harpe Laure GENTHIALON, Coline JAGET  piano/celesta Reiko HOZU

Production

subventionné par le ministère de la Culture et de la Communication
avec le soutien ponctuel de la Spedidam
membre de la Fevis et du Bureau Export
avec le soutien de la Karolina Blaberg Stiftung ; du Domaine Jacques-Frédéric Mugnier Chambolle-Musigny ; de Boury Tallon Associé ; de Mécénat Musical Société Générale ; de La Caisse d’Épargne Île-de-France pour le label Dissonances Records et l’Autre Saison ; de la Fondation Hi-Media & l’Atelier Chévara | Marge Design pour l’Autre Saison

Pratique


durée : 1h45