21 → 24 avr.
Petite salle
le malade imaginaire
Le Malade imaginaire
© populardesign.fr

Présentation

Michel Didym / Molière - création 2015

Nous vous informons que ce spectacle est conseillé à partir de 12 ans

Formule WE ARE FAMILY : -30% pour 1 ou 2 places adultes avec au moins 1 place enfant ou jeune.  Plus d'infos ici

Dans un moment de vertige fameux Le Malade imaginaire est représenté pour la première fois au Théâtre du Palais-Royal, le 10 février 1673.
Le 17 février Molière meurt sur scène.
Dans la France de la deuxième moitié du XVIIe siècle se joue une bataille d’une grande violence, celle des circulationnistes contre les anti-circulationnistes. « Non et non » dit la médecine officielle à l’encontre des récentes découvertes,
« le sang ne peut pas circuler, y a rien à voir ! ».
Comme toujours Molière n’a pas froid aux yeux et se lance dans le débat public avec le panache d’un rire qui fait mouche. Il sait de quoi il parle : tuberculeux et dépressif chronique, il avait pu mesurer combien l’action des médecins était bien souvent un pur cérémonial où un latin de cuisine arrogant masquait les opinions les plus rétrogrades et les plus obscurantistes dans une superstition des plus crasses. Molière est au faîte de son art qui fait du théâtre le lieu où sont démasqués les pièges du langage. Il n’a plus rien à perdre si ce n’est la vie et il invente un théâtre du corps plein d’humeurs et de gaz, propulsant sur la scène, bien avant l’Ubu d’Alfred Jarry, une joyeuse scatologie.
Régressif, puéril et maniaque, Argan, sur son siège percé est comme un enfant qui trépigne dans son berceau et qui flirte avec la mort. « N’y-a-t-il pas quelque danger à contrefaire la mort ? » dit la réplique la plus célèbre. Et nous affirmons aujourd’hui avec Molière, à une époque où les idées sont pleines de miasmes, que le rire est bien le pansement de l’âme.

Le Malade imaginaire

Michel Didym / Molière - création 2015

21 → 24 avr.
Petite salle
à partir de 12 ans
Durée: 
2h
Tarif B - 23 €, 9 €, 5€
durée: 2h
Théâtre

Présentation

Michel Didym / Molière - création 2015

Nous vous informons que ce spectacle est conseillé à partir de 12 ans

Formule WE ARE FAMILY : -30% pour 1 ou 2 places adultes avec au moins 1 place enfant ou jeune.  Plus d'infos ici

Dans un moment de vertige fameux Le Malade imaginaire est représenté pour la première fois au Théâtre du Palais-Royal, le 10 février 1673.
Le 17 février Molière meurt sur scène.
Dans la France de la deuxième moitié du XVIIe siècle se joue une bataille d’une grande violence, celle des circulationnistes contre les anti-circulationnistes. « Non et non » dit la médecine officielle à l’encontre des récentes découvertes,
« le sang ne peut pas circuler, y a rien à voir ! ».
Comme toujours Molière n’a pas froid aux yeux et se lance dans le débat public avec le panache d’un rire qui fait mouche. Il sait de quoi il parle : tuberculeux et dépressif chronique, il avait pu mesurer combien l’action des médecins était bien souvent un pur cérémonial où un latin de cuisine arrogant masquait les opinions les plus rétrogrades et les plus obscurantistes dans une superstition des plus crasses. Molière est au faîte de son art qui fait du théâtre le lieu où sont démasqués les pièges du langage. Il n’a plus rien à perdre si ce n’est la vie et il invente un théâtre du corps plein d’humeurs et de gaz, propulsant sur la scène, bien avant l’Ubu d’Alfred Jarry, une joyeuse scatologie.
Régressif, puéril et maniaque, Argan, sur son siège percé est comme un enfant qui trépigne dans son berceau et qui flirte avec la mort. « N’y-a-t-il pas quelque danger à contrefaire la mort ? » dit la réplique la plus célèbre. Et nous affirmons aujourd’hui avec Molière, à une époque où les idées sont pleines de miasmes, que le rire est bien le pansement de l’âme.

Dates
mar. 21 avril 2015 - 20h30
mer. 22 avril 2015 - 19h30
jeu. 23 avril 2015 - 19h30
ven. 24 avril 2015 - 20h30

Distribution

texte Molière
mise en scène Michel Didym
assistante à la mise en scène Anne Marion-Gallois

Argan André Marcon
Toinette Norah Krief
Angélique Jeanne Lepers
Béline Catherine Matisse
Le notaire, Thomas Diafoirus, Monsieur Fleurant Bruno Ricci
Polichinelle, Monsieur Diafoirus, Monsieur Purgon Jean-Marie Frin
Cléante Barthélémy Meridjen
Béralde Jean-Claude Durand
Louison Agathe Helluy et Katalina-Jehanne Villeroy de Galhau (en alternance)

musique
Philippe Thibault

scénographie
Jacques Gabel

lumières
Joël Hourbeigt

costumes
Anne Autran

assistante à la mise en scène
Anne Marion-Gallois

chorégraphie
Jean-Charles Di Zazzo

maquillage et perruque
Catherine Saint Sever

régie générale
Pascal Flamme

enregistrement et mixage musique
Bastien Varigault

avec le Quatuor Stanislas
(Laurent Causse, Jean de Spengler, Bertrand Menut, Marie Triplet)

modiste
Catherine Somers

couturières
Liliane Alfano, Anne Yarmola

régie générale
Sébastien Rébois

régie lumières
Gillian Duda

régie son
Dominique Petit

régie plateau
Jérémy Ferry

habilleuse
Eléonore Daniau

maquilleuse, coiffeuse
Noï Karunayadhaj

Production

production Centre Dramatique National Nancy - Lorraine, Théâtre de la Manufacture
coproduction TNS - Théâtre National de Strasbourg / Théâtre de Liège / Théâtre des Célestins de Lyon

construction du décor  Ateliers du Théâtre National de Strasbourg, Ateliers du Centre Dramatique National Nancy - Lorraine

réalisation des costumes  Ateliers du Théâtre de Liège / Séverine Thiébault

avec la participation artistique du Jeune théâtre national 

Pratique

durée : 2h / à partir de 12 ans