13 mai.
Sciences Po.
Flux financiers et déséquilibres mondiaux
©DR

Présentation

Université populaire - cycle Mondes et monde - conférence annulée





Le système financier mondial passé au crible par l’un de ses observateurs les plus pointus. Diplômé en sociologie et en anthropologie sociale, Paul Jorion est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la crise de la finance et du capitalisme et l’un des rares auteurs à avoir anticipé, dès les années 2000, la crise des subprimes. Ses travaux ont néanmoins une portée plus générale : depuis ses premières recherches sur la pêche, il développe une critique de la vision classique de la loi de l’offre et de la demande.
Cette approche institutionnaliste de l’économie s’accompagne d’une théorie de la construction sociale de la réalité. Il s’agit de démonter la mathématisation excessive du réel dans la culture occidentale.

Paul Jorion a travaillé de 1998 à 2007 dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il a enseigné à Bruxelles, Cambridge, Paris VII et à l’université de Californie et il occupe aujourd’hui une chaire à Bruxelles. Ses ouvrages les plus récents sont
Le Prix (Le Croquant, 2010), Le Capitalisme à l’agonie (Fayard, 2011) et La Guerre civile numérique (Textuel, 2011).

 

Flux financiers et déséquilibres mondiaux - ANNULEE

Université populaire - cycle Mondes et monde - conférence annulée

13 mai.
Sciences Po.
Entrée libre
Conférence

Présentation

Université populaire - cycle Mondes et monde - conférence annulée





Le système financier mondial passé au crible par l’un de ses observateurs les plus pointus. Diplômé en sociologie et en anthropologie sociale, Paul Jorion est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la crise de la finance et du capitalisme et l’un des rares auteurs à avoir anticipé, dès les années 2000, la crise des subprimes. Ses travaux ont néanmoins une portée plus générale : depuis ses premières recherches sur la pêche, il développe une critique de la vision classique de la loi de l’offre et de la demande.
Cette approche institutionnaliste de l’économie s’accompagne d’une théorie de la construction sociale de la réalité. Il s’agit de démonter la mathématisation excessive du réel dans la culture occidentale.

Paul Jorion a travaillé de 1998 à 2007 dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il a enseigné à Bruxelles, Cambridge, Paris VII et à l’université de Californie et il occupe aujourd’hui une chaire à Bruxelles. Ses ouvrages les plus récents sont
Le Prix (Le Croquant, 2010), Le Capitalisme à l’agonie (Fayard, 2011) et La Guerre civile numérique (Textuel, 2011).

 

Date
lun. 13 mai 2013 - 18h30

Pratique

amphi A6 – UFR lettres et sciences humaines