02 oct.
Université
©Virgile Laguin

Présentation

Conférence

Cette conférence est associée à l’installation d’un pendule
de Foucault dans l’atrium de la bibliothèque universitaire et à
l’exposition qui lui est consacrée sous la responsabilité de Jérôme
Brossard, professeur à l’université Le Havre Normandie.

Dès l’Antiquité, les astronomes posent la question du mouvement de
la Terre et inventent des solutions géométriques compatibles avec son
immobilité apparente. La recherche de preuves observables commence
avec Copernic. Mais pour parvenir à ses fins, l’astronome doit devenir
physicien. Pour détecter la rotation quotidienne de notre globe, comme
sa révolution annuelle autour du Soleil, il faut d’abord en imaginer puis
en explorer toutes les conséquences visibles. Des effets sur la lumière
à la forme du globe terrestre, de la chute des corps au pendule et au
gyroscope de Foucault, la détection du mouvement de la Terre constitue
une quête qui a bouleversé nos conceptions scientifiques et la place que
nous assignons à l’homme dans l’univers.

Hugues Chabot est maître de conférences en Histoire des sciences au laboratoire S2HEP (Science
et société), université Claude Bernard de Lyon. Ses recherches portent sur les relations entre les
découvertes scientifiques, leurs applications et la société contemporaine de leur émergence,
particulièrement aux XVIIIe et XIXe siècles.

Et pourtant elle tourne !

Conférence

02 oct.
Université
Conférence

Présentation

Conférence

Cette conférence est associée à l’installation d’un pendule
de Foucault dans l’atrium de la bibliothèque universitaire et à
l’exposition qui lui est consacrée sous la responsabilité de Jérôme
Brossard, professeur à l’université Le Havre Normandie.

Dès l’Antiquité, les astronomes posent la question du mouvement de
la Terre et inventent des solutions géométriques compatibles avec son
immobilité apparente. La recherche de preuves observables commence
avec Copernic. Mais pour parvenir à ses fins, l’astronome doit devenir
physicien. Pour détecter la rotation quotidienne de notre globe, comme
sa révolution annuelle autour du Soleil, il faut d’abord en imaginer puis
en explorer toutes les conséquences visibles. Des effets sur la lumière
à la forme du globe terrestre, de la chute des corps au pendule et au
gyroscope de Foucault, la détection du mouvement de la Terre constitue
une quête qui a bouleversé nos conceptions scientifiques et la place que
nous assignons à l’homme dans l’univers.

Hugues Chabot est maître de conférences en Histoire des sciences au laboratoire S2HEP (Science
et société), université Claude Bernard de Lyon. Ses recherches portent sur les relations entre les
découvertes scientifiques, leurs applications et la société contemporaine de leur émergence,
particulièrement aux XVIIIe et XIXe siècles.

Date
lun. 02 octobre 2017 - 18h30

Pratique

Université – amphi A5 Jules Durand – UFR Lettres et sciences humaines

 Entrée libre

Ecoutez les conférences en ligne