19 jan.
Petite salle
©PhGrappe
©PhGrappe
©PhGrappe
©PhGrappe

Présentation

Maguy Marin

Maguy Marin écrit l’histoire de sa danse et l’histoire de la danse depuis bientôt quarante ans. Insaisissable, radicale, déroutante, engagée, elle remet sans cesse son ouvrage sur l’établi et signe déjà son quarante-neuvième opus. Dans tous ses spectacles la question de l’homme face à la violence  du monde apparaît comme centrale. Il en va ainsi de BiT, et de ses six danseurs passant des farandoles aux danses macabres, dans tous les cas confrontés aux grands tumultes de la vie et à la question éminemment politique du rythme. 

«  La seule question qui vaille, confirme Maguy Marin, c’est comment produire de la musicalité entre nous. Comment les rythmes individuels singuliers peuvent s’articuler avec le rythme des autres, pour créer quelque chose qui ouvre un partage possible ?  »

Le titre BiT, fait référence à l’unité de mesure de base binaire en informatique, aussi simple que vrai ou faux et désigné par 0 et 1. Dans ce système, pas de gris mais du blanc ou du noir ; pas de choix non plus : on danse ou on disparaît ; on tient l’équilibre ou on tombe.

Cette nouvelle pièce de Maguy Marin s’impose tranquillement, irrémédiablement au plus profond de chaque spectateur entre colères et recherche du beau. Indispensable. 

BiT

Maguy Marin

19 jan.
Petite salle
Durée: 
1h
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 1h
Danse

Présentation

Maguy Marin

Maguy Marin écrit l’histoire de sa danse et l’histoire de la danse depuis bientôt quarante ans. Insaisissable, radicale, déroutante, engagée, elle remet sans cesse son ouvrage sur l’établi et signe déjà son quarante-neuvième opus. Dans tous ses spectacles la question de l’homme face à la violence  du monde apparaît comme centrale. Il en va ainsi de BiT, et de ses six danseurs passant des farandoles aux danses macabres, dans tous les cas confrontés aux grands tumultes de la vie et à la question éminemment politique du rythme. 

«  La seule question qui vaille, confirme Maguy Marin, c’est comment produire de la musicalité entre nous. Comment les rythmes individuels singuliers peuvent s’articuler avec le rythme des autres, pour créer quelque chose qui ouvre un partage possible ?  »

Le titre BiT, fait référence à l’unité de mesure de base binaire en informatique, aussi simple que vrai ou faux et désigné par 0 et 1. Dans ce système, pas de gris mais du blanc ou du noir ; pas de choix non plus : on danse ou on disparaît ; on tient l’équilibre ou on tombe.

Cette nouvelle pièce de Maguy Marin s’impose tranquillement, irrémédiablement au plus profond de chaque spectateur entre colères et recherche du beau. Indispensable. 

Date
mar. 19 janvier 2016 - 20h30

Distribution

conception Maguy Marin

en collaboration avec

Ulises Alvarez, Kaïs Chouibi, Laura Frigato, Daphné Koutsafti, Mayalen Otondo, Cathy Polo, Ennio Sammarco

avec

Ulises Alvarez, Kaïs Chouibi, Laura Frigato, Daphné Koutsafti, Cathy Polo, Ennio Sammarco

Production

coproducteurs Théâtre Garonne de Toulouse ; Théâtre de la ville, Festival d’automne à Paris ; Monaco Dance Forum - Les ballets de Monte-Carlo ; Opéra de Lille ; La Filature, Scène nationale de Mulhouse ; Ballet du Nord - Centre Chorégraphique National de Roubaix Nord-Pas-de-Calais ; Charleroi Danses - Le Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie, Bruxelles ; MC2, maison de la culture de Grenoble ; Théâtre de Nîmes, scène conventionnée pour la danse contemporaine ; Compagnie Maguy Marin

avec le soutien de la Biennale de la danse de Lyon et du Théâtre National Populaire

avec l’aide de l’Adami

la Compagnie Maguy Marin est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication ; la Ville de Lyon ; la Région Rhône-Alpes ; et reçoit l’aide de l’Institut français pour ses projets à l’étranger

la Compagnie Maguy Marin est associée au Théâtre Garonne de Toulouse.

Pratique

durée : 1h

Attention, certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes