01 déc.
Petite salle
©Marco Borggreve
©Marco Borggreve
©Marco Borggreve

Présentation

Variations Goldberg - J.-S. Bach

Pour sa première venue au Volcan, c’est une des partitions majeures de Bach qu’il donnera dans notre décor de châtaignier. 

À ceux qui l’interrogent sur la pertinence de jouer au piano de la musique initialement écrite pour clavecin, Alexandre Tharaud répond ne pas être sûr que l’« authenticité passe par un instrument donné». Cela tombe bien car, dans les Variations Goldberg, certaines variations sont expressément écrites pour un clavecin à deux claviers... Une précision qui a son importance car, alors que l’œuvre est déjà réputée pour ses exigences virtuoses, lorsque, à la suite de Glenn Gould, les pianistes décident de se l’approprier, ils se trouvent condamnés à de redoutables contorsions dans l’exécution de ces fameuses variations.

Les Variations Goldberg appartiennent à la dernière veine d’inspiration du compositeur. Bach se concentrait alors sur un type de composition plus personnel, une musique élevant l’être humain en dehors de toute religion. Bach ira plus loin avec L’Art de la Fugue, sa dernière œuvre, qui a toujours posé problème quant à l’instrumentation (et qui laisse donc toute liberté aux interprètes).

Alexandre Tharaud

Variations Goldberg - J.-S. Bach

01 déc.
Petite salle
Durée: 
1h30
Tarif A - 5€ à 33€
durée: 1h30
Musique

Présentation

Variations Goldberg - J.-S. Bach

Pour sa première venue au Volcan, c’est une des partitions majeures de Bach qu’il donnera dans notre décor de châtaignier. 

À ceux qui l’interrogent sur la pertinence de jouer au piano de la musique initialement écrite pour clavecin, Alexandre Tharaud répond ne pas être sûr que l’« authenticité passe par un instrument donné». Cela tombe bien car, dans les Variations Goldberg, certaines variations sont expressément écrites pour un clavecin à deux claviers... Une précision qui a son importance car, alors que l’œuvre est déjà réputée pour ses exigences virtuoses, lorsque, à la suite de Glenn Gould, les pianistes décident de se l’approprier, ils se trouvent condamnés à de redoutables contorsions dans l’exécution de ces fameuses variations.

Les Variations Goldberg appartiennent à la dernière veine d’inspiration du compositeur. Bach se concentrait alors sur un type de composition plus personnel, une musique élevant l’être humain en dehors de toute religion. Bach ira plus loin avec L’Art de la Fugue, sa dernière œuvre, qui a toujours posé problème quant à l’instrumentation (et qui laisse donc toute liberté aux interprètes).

Date
mar. 01 décembre 2015 - 20h30

Distribution

Alexandre Tharaud piano

Pratique

durée : 1h30