17 → 20 jan
Théâtre des Bains-Douches
Une pièce sous influence
© Alban Van Wassenhove et Antoine Giard

Présentation

«Notre amour, sans doute, était toujours là.» Albert Camus

Qui se mêle du vrai et du faux ? Qui dit la vérité pour détruire l’autre ? Qui ment pour survivre ? Qui s’aime à en mourir ?

Dans Une pièce sous influence, deux couples se font face et se détruisent le temps d’une nuit – un grand classique, oui ! mais pourquoi pas ? Un musicien en live donne le rythme et accompagne à la batterie les mouvements incessants des quatre interprètes. Les deux metteurs en scène jouent dans leur propre pièce, sont alcooliques et s’aiment pour la vie. Main dans la main, ils abattent leur dernière carte pour atteindre des sommets, avant de fondre comme neige au soleil et s’éteindre dans un dernier sourire.

Avec cette nouvelle création, La Cohue poursuit son exploration des relations entre l’amour et la violence, et présente un théâtre qui se construit à vue, en pleine conscience de ces âmes qui le regardent.

Une pièce sous influence

La Cohue

17 → 20 jan
Théâtre des Bains-Douches
à partir de 14 ans
Durée: 
1h50
Tarif C - 5€ à 18€
durée: 1h50
Théâtre
Coproduction
Création 2022

Présentation

«Notre amour, sans doute, était toujours là.» Albert Camus

Qui se mêle du vrai et du faux ? Qui dit la vérité pour détruire l’autre ? Qui ment pour survivre ? Qui s’aime à en mourir ?

Dans Une pièce sous influence, deux couples se font face et se détruisent le temps d’une nuit – un grand classique, oui ! mais pourquoi pas ? Un musicien en live donne le rythme et accompagne à la batterie les mouvements incessants des quatre interprètes. Les deux metteurs en scène jouent dans leur propre pièce, sont alcooliques et s’aiment pour la vie. Main dans la main, ils abattent leur dernière carte pour atteindre des sommets, avant de fondre comme neige au soleil et s’éteindre dans un dernier sourire.

Avec cette nouvelle création, La Cohue poursuit son exploration des relations entre l’amour et la violence, et présente un théâtre qui se construit à vue, en pleine conscience de ces âmes qui le regardent.

Distribution

Mise en scène : Sophie Lebrun et Martin Legros
Assistanat à la mise en scène : Loreleï Vauclin
Son, musique et régie générale : Nicolas Tritschler
Lumière : Audrey Quesnel
Scénographie : Antoine Giard
Construction du décor : Ateliers de la Comédie de Caen, Salvatore Stara et Anatole Badiali
Dramaturgie : Samuel Gallet
Régie son : Pierre Blin
Interprétation : Sophie Lebrun, Baptiste Legros, Martin Legros et Inès Camesella

Production

Coproduction : La Comédie de Caen, centre dramatique national de Normandie ; Le Monfort Théâtre, Paris ; Le Rayon Vert, scène conventionnée de Saint-Valery-en-Caux ; Le Tangram, scène nationale d’Évreux-Louviers ; Le Volcan, scène nationale du Havre.

Avec le soutien du ministère de la Culture (DRAC Normandie), de la Région Normandie, du Conseil général du Calvados et de la Ville de Caen.

La compagnie est conventionnée par le ministère de la Culture (DRAC Normandie) et par la Ville de Caen.