11 → 12 mai
Le Volcan - Grande salle
R.A.G.E.
© Vincent Muteau
R.A.G.E.
© Vincent Muteau
R.A.G.E.
© Vincent Muteau

Présentation

« Révolutionnez-vous bien, ne soyez pas propriétaire de vous-même. » R.G.

De quel côté serez-vous installé ? Sur le plateau, entre masques, marionnettes, des kilomètres de fils, le bric-à-brac du bruiteur et le studio du musicien ; ou dans la salle pour assister à cette enquête minutieuse et poétique sur la plus belle supercherie du XXe siècle ?

Quel que soit le point de vue que vous choisirez, vous assisterez aux métamorphoses d’un personnage célèbre dont l’identité doit encore être tenue secrète. Les facettes de sa personnalité se déploient comme un kaléidoscope, sa liberté se glissant dans les interstices. Comment démasquer cet escroc magnifique qui s’inventa une nouvelle identité pour échapper à toute forme de censure, qui manigança une incroyable imposture, qui choisit le mensonge pour raconter sa vérité ?

Mêlant magie et marionnette, brouillant les pistes entre la manipulation visible et la machinerie cachée, la compagnie Les Anges au plafond mène ce récit comme une enquête policière, dont les méandres suivent les différentes métamorphoses du personnage : mensonges, masques, intrigues, rebondissements et surtout, peur d’être découvert…

À travers l’épopée romanesque de cet homme qui se réinvente en usurpant son identité, se tisse un voyage politique d’un bout à l’autre du XXe siècle, un récit cinglant où la frontière entre réel et fiction est poreuse. Il y est question de résistance, d’amour maternel et d’une tentative désespérée pour réenchanter le monde.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

 

R.A.G.E.

CDN Normandie-Rouen / Les Anges au plafond

11 → 12 mai
Le Volcan - Grande salle
à partir de 13 ans
Durée: 
1h50
Tarif C - 5€ à 18€
durée: 1h50
Théâtre / Marionnettes

Présentation

« Révolutionnez-vous bien, ne soyez pas propriétaire de vous-même. » R.G.

De quel côté serez-vous installé ? Sur le plateau, entre masques, marionnettes, des kilomètres de fils, le bric-à-brac du bruiteur et le studio du musicien ; ou dans la salle pour assister à cette enquête minutieuse et poétique sur la plus belle supercherie du XXe siècle ?

Quel que soit le point de vue que vous choisirez, vous assisterez aux métamorphoses d’un personnage célèbre dont l’identité doit encore être tenue secrète. Les facettes de sa personnalité se déploient comme un kaléidoscope, sa liberté se glissant dans les interstices. Comment démasquer cet escroc magnifique qui s’inventa une nouvelle identité pour échapper à toute forme de censure, qui manigança une incroyable imposture, qui choisit le mensonge pour raconter sa vérité ?

Mêlant magie et marionnette, brouillant les pistes entre la manipulation visible et la machinerie cachée, la compagnie Les Anges au plafond mène ce récit comme une enquête policière, dont les méandres suivent les différentes métamorphoses du personnage : mensonges, masques, intrigues, rebondissements et surtout, peur d’être découvert…

À travers l’épopée romanesque de cet homme qui se réinvente en usurpant son identité, se tisse un voyage politique d’un bout à l’autre du XXe siècle, un récit cinglant où la frontière entre réel et fiction est poreuse. Il y est question de résistance, d’amour maternel et d’une tentative désespérée pour réenchanter le monde.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

 

Distribution

Mise en scène : Camille Trouvé
Régie plateau : Yvan Bernardet
Régie lumière : Louis de Pasquale
Musique : Sébastien Cirotteau
Chant : Noëmi Waysfeld
Bruitage : Gilles Marsalet
Interprétation : Brice Berthoud et Jonas Coutancier

Production

Production : Centre dramatique national de Normandie-Rouen / Les Anges au plafond.
Coproduction : L’Équinoxe, scène nationale de Châteauroux ; MCB, scène nationale de Bourges ; Le Bateau Feu, scène nationale de Dunkerque ; Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique ; Les Quinconces – L’Espal, scène nationale du Mans ; Le Sablier, centre national de la marionnette en Normandie ; Maison des Arts du Léman, Thonon-Évian-Publier ; Tandem, scène nationale de Douai ; Le Fracas, centre dramatique national de Montluçon ; Le Polaris, Corbas ; Théâtre du Cloître, scène conventionnée de Bellac ; Théâtre André Malraux, Chevilly-Larue ; TGP, Théâtre Gérard Philippe, scène conventionnée de Frouard ; L’Hectare, Territoires vendômois, centre national de la marionnette ; Quai des arts, Pornichet ; Théâtre de Verre, Châteaubriant ; Espace de Retz, Machecoul-Saint-Même ; Le Canal, Théâtre du Pays de Redon, scène conventionnée ; Théâtre Quartier Libre, Ancenis-Saint-Géréon.

Avec le soutien du Théâtre 71, scène nationale de Malakoff, de La Ferme de Bel Ébat, théâtre de Guyancourt, du THV, Théâtre de l’Hôtel de Ville, Saint-Barthélemy-d’Anjou, de la SPEDIDAM, d’ARCADI et de l’ENSATT de Lyon.

Ce spectacle a reçu l’aide à la création de la Région Centre-Val de Loire.