2 → 5 fév
Le Volcan - Grande salle
© DR
La vie est une fête

Présentation

Un Valium et au lit

Laisser errer en liberté la bande des Chiens de Navarre dans l’univers très fermé de la psychiatrie… était-ce bien raisonnable ?

Comme à leur habitude, ils mordent, griffent et viennent renifler les zones d’ombre de notre civilisation. Sans aucune concession pour les sujets qu’ils abordent, ni aucune limite dans la forme de leurs rencontres avec le public, ils partent à l’assaut de nos folies individuelles et collectives pour en dresser un portrait tout à fait subjectif. Cet état des lieux se compose à travers une myriade de situations mi-écrites mi-improvisées autour des urgences psychiatriques. Espace d’accueil pour sorties de route de tout type, lieu des rencontres impossibles, réceptacle détonnant des misères et des peines… ce sas entre le monde et la folie, débordant d’humanité, se révèle fort inspirant pour Jean-Christophe Meurisse (metteur en scène et chef de meute) et son équipe.

Avec l’humour ravageur qu’on leur connaît, les Chiens de Navarre s’emparent une fois de plus d’un sujet piquant, en tendant à la société un miroir où se reflètent les marges qu’elle essaie de glisser sous le tapis. Enchaînant les scènes hilarantes, toutes plus explosives les unes que les autres, ils créent un théâtre de l’instant et se régalent en égrenant les folies qui se trament sous le vernis de la banalité.

Un spectacle à la fois déroutant et bouleversant, parce qu’il n’y a rien de plus humain que la folie.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

 

La vie est une fête

Chiens de Navarre / Jean-Christophe Meurisse

2 → 5 fév
Le Volcan - Grande salle
à partir de 14 ans
Durée: 
1h45
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 1h45
Théâtre
Coproduction
Création 2022

Présentation

Un Valium et au lit

Laisser errer en liberté la bande des Chiens de Navarre dans l’univers très fermé de la psychiatrie… était-ce bien raisonnable ?

Comme à leur habitude, ils mordent, griffent et viennent renifler les zones d’ombre de notre civilisation. Sans aucune concession pour les sujets qu’ils abordent, ni aucune limite dans la forme de leurs rencontres avec le public, ils partent à l’assaut de nos folies individuelles et collectives pour en dresser un portrait tout à fait subjectif. Cet état des lieux se compose à travers une myriade de situations mi-écrites mi-improvisées autour des urgences psychiatriques. Espace d’accueil pour sorties de route de tout type, lieu des rencontres impossibles, réceptacle détonnant des misères et des peines… ce sas entre le monde et la folie, débordant d’humanité, se révèle fort inspirant pour Jean-Christophe Meurisse (metteur en scène et chef de meute) et son équipe.

Avec l’humour ravageur qu’on leur connaît, les Chiens de Navarre s’emparent une fois de plus d’un sujet piquant, en tendant à la société un miroir où se reflètent les marges qu’elle essaie de glisser sous le tapis. Enchaînant les scènes hilarantes, toutes plus explosives les unes que les autres, ils créent un théâtre de l’instant et se régalent en égrenant les folies qui se trament sous le vernis de la banalité.

Un spectacle à la fois déroutant et bouleversant, parce qu’il n’y a rien de plus humain que la folie.

 

→ MAGMA, la garderie volcanique
Profitez de la soirée, on s'occupe de vos enfants !
En savoir + ici

 

Distribution

Mise en scène : Jean-Christophe Meurisse
Collaboration artistique : Amélie Philippe
Régie générale, scénographie et construction : François Gauthier-Lafaye
Lumière : Stéphane Lebaleur
Son : Pierre Routin
Costumes : Sophie Rossignol
Régie plateau : Nicolas Guellier et Sophie Rossignol
Direction de production : Antoine Blesson
Administration de production : Jason Abajo
Chargée d’administration, de production et de communication : Flore Chapuis
Interprétation : Delphine Baril, Lula Hugot, Charlotte Laemmel, Anthony Paliotti, Gaëtan Peau, Ivandros Serodios et Fred Tousch

Production

Production : Chiens de Navarre.
Coproduction : Les Nuits de Fourvière, festival international de la Métropole de Lyon ; Théâtre Paris-Villette ; MC2, scène nationale de Grenoble ; Le Volcan, scène nationale du Havre ; TAP, Théâtre Auditorium de Poitiers ; Teatros del Canal, Madrid (Espagne) ; Le Quartz, scène nationale de Brest ; MC93, scène nationale de Saint-Denis ; La Rose des Vents, scène nationale de Villeneuve d’Ascq ; Carré-Colonnes, scène nationale de Bordeaux Métropole ; Les Salins, scène nationale de Martigues ; Le Manège, scène nationale de Maubeuge ; Château Rouge, scène conventionnée d’Annemasse ; La Comète, scène nationale de Châlons-en-Champagne ; L’Onde, théâtre centre d’art de Vélizy-Villacoublay.

Avec le soutien du Théâtre des Bouffes du Nord, Paris, de la Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée, et de la Maison des Arts de Créteil.

La compagnie est soutenue par le ministère de la Culture (DRAC Île-de-France) et la Région Île-de-France.