10 → 14 jan
Lycée Porte Océane
Et les animaux réapparurent
© Stefano Vaja
Et les animaux réapparurent
© Stefano Vaja

Présentation

Garder les yeux ouverts sur l’invisible

Paola Berselli et Stefano Pasquini font du théâtre comme ils fabriquent leur pain : malaxant une matière précieuse, laissant patiemment monter l’alchimie et se délectant du plaisir intense du partage. Leurs créations sont intimes et tous deux regardent les spectateurs dans les yeux, considèrent le spectacle comme un artisanat, ni plus ni moins noble que le travail de leurs champs, perchés dans un doux coin au nord de l’Italie.

Invité en résidence au Lycée Porte Océane du Havre, le Teatro delle Ariette crée une version française de sa nouvelle pièce, Et les animaux réapparurent. Elle s’appuie sur la découverte d’un texte bouleversant écrit par Catherine Zambon en pleine pandémie qui a redonné aux artistes l’envie de faire du théâtre et de repartir à la rencontre des publics.

Écrit dans une période suspendue, et lu pour la première fois par l’autrice elle-même derrière son écran, ce texte dessine les contours d’un monde d’après fantasmé, mirage ou fantôme du monde d’avant. Il y est question du rapport entre les hommes, entre les hommes et les animaux et de la place que nous nous faisons les uns aux autres.

Un spectacle simple et fraternel qui nous rappelle combien il est important, en ces temps sombres et tourmentés, de s’asseoir et de se regarder, de s’offrir des sourires et des paroles… d’être ensemble, tendrement.

Et les animaux réapparurent

Teatro delle Ariette

10 → 14 jan
Lycée Porte Océane
Durée: 
1h
Tarif C - 5€ à 18€
durée: 1h
Théâtre
Coproduction
Création 2022

Présentation

Garder les yeux ouverts sur l’invisible

Paola Berselli et Stefano Pasquini font du théâtre comme ils fabriquent leur pain : malaxant une matière précieuse, laissant patiemment monter l’alchimie et se délectant du plaisir intense du partage. Leurs créations sont intimes et tous deux regardent les spectateurs dans les yeux, considèrent le spectacle comme un artisanat, ni plus ni moins noble que le travail de leurs champs, perchés dans un doux coin au nord de l’Italie.

Invité en résidence au Lycée Porte Océane du Havre, le Teatro delle Ariette crée une version française de sa nouvelle pièce, Et les animaux réapparurent. Elle s’appuie sur la découverte d’un texte bouleversant écrit par Catherine Zambon en pleine pandémie qui a redonné aux artistes l’envie de faire du théâtre et de repartir à la rencontre des publics.

Écrit dans une période suspendue, et lu pour la première fois par l’autrice elle-même derrière son écran, ce texte dessine les contours d’un monde d’après fantasmé, mirage ou fantôme du monde d’avant. Il y est question du rapport entre les hommes, entre les hommes et les animaux et de la place que nous nous faisons les uns aux autres.

Un spectacle simple et fraternel qui nous rappelle combien il est important, en ces temps sombres et tourmentés, de s’asseoir et de se regarder, de s’offrir des sourires et des paroles… d’être ensemble, tendrement.

Distribution

Texte : Catherine Zambon, Paola Berselli et Stefano Pasquini
Mise en scène : Stefano Pasquini
Diffusion et production : Edna Fainaru
Interprétation : Paola Berselli et Stefano Pasquini

Production

Production : Teatro delle Ariette.
Coproduction : Culture Commune, scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais ; Le Volcan, scène nationale du Havre.