1er → 2 fév
Grande salle
Nijinska / Voilà la femme  - Dominique Brun
Les Noces - ©Laurent Philippe
Nijinska / Voilà la femme  - Dominique Brun
Les Noces - ©Laurent Philippe
Nijinska / Voilà la femme  - Dominique Brun
Les Noces - ©Laurent Paillier
Nijinska / Voilà la femme  - Dominique Brun
Un Bolero - ©Laurent Paillier
Nijinska / Voilà la femme  - Dominique Brun
Un Bolero - ©Laurent Paillier
Nijinska / Voilà la femme  - Dominique Brun
Un Bolero - ©Laurent Paillier
Nijinska / Voilà la femme  - Dominique Brun
Un Bolero - ©Laurent Paillier

Présentation

La danse revisitée

Dominique Brun s’attache à la redécouverte de notre patrimoine chorégraphique en déployant une analyse fine du mouvement dansé, cherchant à mettre en lien le passé avec le présent et les interprètes d’aujourd’hui.

En réinventant deux œuvres majeures de Bronislava Nijinska, la sœur que Nijinski couvrira de son ombre, Dominique Brun rafraîchit dans Les Noces le geste esthétique de la chorégraphe russe revendiquant la reconnaissance de la condition des femmes. Écrit avec le chorégraphe et interprète hors du commun François Chaignaud, Un Bolero montre audace et liberté pour un corps concertant au centre de l’œuvre légendaire de Maurice Ravel.

Avec ces deux pièces revisitées, la musique - interprétée sur scène par l’Ensemble Aedes et l’Orchestre Les Siècles placés sous la direction de Mathieu Romano - et l’ensemble des danseurs nous propulsent dans une modernité qui est la marque de fabrique des très grandes œuvres artistiques.

 

  • Après le spectacle, rencontre au Fitz avec Dominique Brun

Nijinska / Voilà la femme

Survivances et lueurs des Noces et du Bolero de Bronislava Nijinska

Les porteurs d’ombre / Dominique Brun, Ensemble Aedes et Les Siècles 

1er → 2 fév
Grande salle
à partir de 14 ans
Durée: 
1h15
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 1h15
Danse
Coproduction
Création 2020

Présentation

La danse revisitée

Dominique Brun s’attache à la redécouverte de notre patrimoine chorégraphique en déployant une analyse fine du mouvement dansé, cherchant à mettre en lien le passé avec le présent et les interprètes d’aujourd’hui.

En réinventant deux œuvres majeures de Bronislava Nijinska, la sœur que Nijinski couvrira de son ombre, Dominique Brun rafraîchit dans Les Noces le geste esthétique de la chorégraphe russe revendiquant la reconnaissance de la condition des femmes. Écrit avec le chorégraphe et interprète hors du commun François Chaignaud, Un Bolero montre audace et liberté pour un corps concertant au centre de l’œuvre légendaire de Maurice Ravel.

Avec ces deux pièces revisitées, la musique - interprétée sur scène par l’Ensemble Aedes et l’Orchestre Les Siècles placés sous la direction de Mathieu Romano - et l’ensemble des danseurs nous propulsent dans une modernité qui est la marque de fabrique des très grandes œuvres artistiques.

 

  • Après le spectacle, rencontre au Fitz avec Dominique Brun

Distribution

Nijinska | Voilà la femme
Conception : Dominique Brun

Les Noces (1923)
D’après la chorégraphie de :  Bronislava Nijinska
Conception de la recréation (d’après les archives de 1923 et 1966) : Dominique Brun
Interprétation des archives : Dominique Brun
En collaboration avec : Sophie Jacotot
Musique : Igor Stravinsky (version de 1919)
Direction : Mathieu Romano
Interprétation de la musique : Ensemble Aedes et Les Siècles
Solistes : Renaud Delaigue, basse, Pauline Leroy, mezzo-soprano, Martial Pauliat, ténor et Amélie Raison, soprano
Chœurs : Laura Holm, Roxane Chalard, Agathe Peyrat, Agathe Boudet, soprano ;  Laia Cortés Calafell, Julia Beaumier, Charlotte Naït, Anaïs Bertrand, alto ;  Fabrice Foison, Florent Thioux, Anthony Lo Papa, Camillo Angarita, ténor ; Sorin Dumitrascu, Pierre Barret-Mémy, Frédéric Bourreau, Pascal Gourgand, Igor Bouin, basse
Solistes instrumentaux : Christophe Durant, harmonium ; Nicolas Gerbier, Eriko Minami, percussions ; Iurie Morar, Françoise Rivalland, cymbalum
Réalisation technique de la synchronisation de la partie de pianola : René Bosc
Chorégraphie des Tableaux vivants : Dominique Brun
D’après le tableau de : Pieter Bruegel l'Ancien « La danse de la mariée en plein air » (1566) et ceux de : Pierre Paul Rubens « La danse des villageois italiens » (1636) et « La Kermesse » ou « Noce de village » (entre 1635 et 1638)
Musique des tableaux vivants : David Christoffel
Interprétation : Roméo Agid, Caroline Baudouin, Marine Beelen, Zoé Bléher, Garance Bréhaudat, Florent Brun, Joao Fernando Cabral, Lou Cantor, Clarisse Chanel, Gaspard Charon, Massimo Fusco, Maxime Guillon-Roi-Sans-Sac, Anne Laurent, Clément Lecigne, Marie Orts, Enzo Pauchet, Laurie Peschier-Pimont, Maud Pizon, Mathilde Rance, Lucas Real, Julie Salgues, Lina Schlageter

Un Bolero (1928)
Chorégraphie : Dominique Brun et François Chaignaud
Musique : Robin Melchior, arrangement pour chœur et petit ensemble du Bolero de Maurice Ravel
Direction : Mathieu Romano
Interprétation de la musique : Ensemble Aedes et l’orchestre Les Siècles
Interprétation : François Chaignaud

Création des costumes : Marie Labarelle
Scénographie : Odile Blanchard - Atelier Devineau
Direction technique : Christophe Poux
Lumière : Philippe Gladieux
Régie lumière : Alban Rouge
Son : Eric Aureau

Production

Production : Les porteurs d’ombre, Ensemble Aedes, Les Siècles.
Coproduction :  Association du 48 ; Le Volcan, Scène nationale du Havre ; Chaillot - Théâtre national de la Danse ; Les 2 Scènes - Scène nationale de Besançon ; Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale ; Le Quartz, Scène nationale de Brest ; Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée d’intérêt national Art et Création – Danse de Tremblay- en-France ; Ménagerie de Verre (Paris) ; CCN Ballet de Lorraine ; La Briqueterie - CDCN du Val-de-Marne ; Le Grand R, Scène nationale La-Roche-sur-Yon ; Cité musicale-Metz ; CCNN dans le cadre de Danse en Grande Forme ; Les Quinconces-L’Espal Scène nationale du Mans ; Théâtre de Suresnes Jean Vilar.
Avec le soutien de : Mécénat Musical Société Générale, du Fonds de dotation du Quartz et de l’Adami.
Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal de Nijinska | Voilà la femme.
L’Adami gère et fait progresser les droits des artistes interprètes en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion.