25 avr.
Université - Amphi Jules Durand - UFR Lettres et sciences humaines
Comment va l'estuaire de la Seine
© Sébastien Lestrelin

Présentation

La Seine déverse ses eaux dans l’un des plus grands estuaires d’Europe, après avoir irrigué un quart de la population et de l’agriculture métropolitaine ainsi que le plus important complexe industrialo-portuaire national.

Ce territoire héberge également des zones naturelles majeures sur le plan écologique, qui témoignent de l’impact de l’Homme sur l’environnement depuis 250 ans. Après le pic de dégradation des eaux des années 50 à 80, que reste-t-il des polluants historiques ? Pourquoi parle-t-on de contaminants émergents ? Peut-on mesurer l’état de santé de l’estuaire et prévoir son évolution ?

L’écotoxicologie apporte un ensemble de connaissances sur les polluants aquatiques, leurs effets sur les organismes et les écosystèmes. Cette conférence fera le point sur la contribution de cette discipline à la surveillance de la qualité des eaux et à la réduction du risque toxique à la source.

Comment va l’estuaire de la Seine ?

Frank Le Foll

25 avr.
Université Le Havre Normandie, Rue Philippe Lebon, Le Havre
Entrée libre sans réservation
durée: 1h30
conférence

Présentation

La Seine déverse ses eaux dans l’un des plus grands estuaires d’Europe, après avoir irrigué un quart de la population et de l’agriculture métropolitaine ainsi que le plus important complexe industrialo-portuaire national.

Ce territoire héberge également des zones naturelles majeures sur le plan écologique, qui témoignent de l’impact de l’Homme sur l’environnement depuis 250 ans. Après le pic de dégradation des eaux des années 50 à 80, que reste-t-il des polluants historiques ? Pourquoi parle-t-on de contaminants émergents ? Peut-on mesurer l’état de santé de l’estuaire et prévoir son évolution ?

L’écotoxicologie apporte un ensemble de connaissances sur les polluants aquatiques, leurs effets sur les organismes et les écosystèmes. Cette conférence fera le point sur la contribution de cette discipline à la surveillance de la qualité des eaux et à la réduction du risque toxique à la source.

Date
lun 25 avr - 18h00

Distribution

Frank Le Foll est professeur des universités et directeur de l'UMR-I SEBIO, laboratoire de l'université Le Havre Normandie et de l'INERIS. Actuellement, il travaille sur le projet "I-Caging", visant à surveiller la qualité des eaux en temps réel grâce à des bio-capteurs (animaux instrumentés).