16 avr.
Grande salle
Ensemble UN
Sylvain Mavel
Ensemble UN
Sylvain Mavel
Ensemble UN
Sylvain Mavel

Présentation

Nous déchirons le silence, l’appelons, l’oublions, le saturons
Michel Doneda

Le UN est une société d'improvisation qui regroupe selon les contextes vingt-deux musiciens et musiciennes, un plasticien lumière, un performer et deux cinéastes. L’individu et sa pratique sont au centre de cette expérimentation en orchestre et non sa dilution dans le collectif, afin de préserver sa singularité au sein d’une masse protéiforme sans obstruer l’espace collectif. 

Le UN improvise, invente des dispositifs de jeu, travaille avec l’image cinématographique ou la performance.

Les Unités Nodales sont des improvisations collectives proposées par le UN. Sans décisions de jeu prise au préalable, l'orchestre n'est guidé que par l'écoute et les choix de ses protagonistes. Pour autant, l'ensemble vire et tourne sans qu'il soit possible de prévoir ses mouvements, qui semblent aléatoires. N’importe quel individu peut initier un mouvement du groupe, qui se propagera ensuite très rapidement autour de l’initiateur, et cela dans tous les sens, sans hiérarchie, en réagissant ou non à ce qui nous entoure, et uniquement à cela. Il en est de même avec la lumière.

Unité Nodale

Le UN

16 avr.
Grande salle
Durée: 
1h
Tarif C - 5€ à 18€
durée: 1h
musique

Présentation

Nous déchirons le silence, l’appelons, l’oublions, le saturons
Michel Doneda

Le UN est une société d'improvisation qui regroupe selon les contextes vingt-deux musiciens et musiciennes, un plasticien lumière, un performer et deux cinéastes. L’individu et sa pratique sont au centre de cette expérimentation en orchestre et non sa dilution dans le collectif, afin de préserver sa singularité au sein d’une masse protéiforme sans obstruer l’espace collectif. 

Le UN improvise, invente des dispositifs de jeu, travaille avec l’image cinématographique ou la performance.

Les Unités Nodales sont des improvisations collectives proposées par le UN. Sans décisions de jeu prise au préalable, l'orchestre n'est guidé que par l'écoute et les choix de ses protagonistes. Pour autant, l'ensemble vire et tourne sans qu'il soit possible de prévoir ses mouvements, qui semblent aléatoires. N’importe quel individu peut initier un mouvement du groupe, qui se propagera ensuite très rapidement autour de l’initiateur, et cela dans tous les sens, sans hiérarchie, en réagissant ou non à ce qui nous entoure, et uniquement à cela. Il en est de même avec la lumière.

Distribution

Programme :
Unité Nodale – improvisation

Sophie Agnel : piano
Pascal Battus : surfaces rotatives
Claire Bergereault : accordéon et voix
Benjamin Bondonneau : clarinette
Christophe Cardoen : dispositif lumière
Patrick Charbonnier : trombone 
David Chiesa : contrebasse
Michel Doneda : saxophone
Nina Garcia : guitare électrique 
Anouck Genthon : violon
Benoit Kilian : percussions
Didier Lasserre : batterie 
Soizic Lebrat : violoncelle
Lionel Marchetti : électroniques 
Michel Mathieu : actions
Natacha Muslera : voix
Jérôme Noetinger : électroniques 
Jean-Luc Petit : clarinette contrebasse
Christian Pruvost : trompette 
Aude Romary : violoncelle
Mathieu Werchowski : violon et alto
 

Production

Production : Ensemble UN.
Coproduction : Festival Pied Nu / Ensemble UN.
Soutiens : la DRAC Nouvelle Aquitaine ; le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine ; le Département de la Gironde ; la Mairie de Bordeaux ; l'OARA ; la SACEM.