3 → 6 nov.
Grande salle
Mars 2037
Pierre Guillois
Mars 2037
Arnold Pöschl
Mars 2037
Arnold Pöschl
Mars 2037
Arnold Pöschl

Présentation

Un petit pas de deux pour l’homme

En 2037, l’homme le plus riche du monde dépense toute sa fortune pour un voyage sans retour vers la planète Mars, nonobstant sa fille folle de rage de voir son héritage partir dans la fumée de la fusée. Avec lui, 3 astronautes, une poule et un robot. Tout l’équipage vit un rêve inouï, suspendu par la microgravité au milieu de la Voie Lactée qui brille de ses 200 milliards d’étoiles… quel meilleur cadre pour une comédie musicale intersidérale ? Mais bientôt les ennuis frappent au hublot de la fusée : le milliardaire perd la boule et met en péril ses coéquipiers ; l’équipage sombre dans un sommeil sans fin tandis que quelque part, sur Terre, l’héritière frustrée continue ses manoeuvres avides. D’étranges créatures hantent les cauchemars des astronautes, la musique féérique prend des allures de requiem et la possibilité d’atterrir sur Mars semble de plus en plus relever de la science-fiction… L’humour, la fantaisie ou l’amour pourront-ils sauver les humains de cette désastreuse expédition martienne ?  

Une impressionnante machinerie théâtrale plonge le public dans la beauté renversante d’une virée intergalactique. Les spectateurs se retrouvent au cœur du vaisseau qui file parmi les étoiles, au milieu des corps qui échappent aux lois de l’attraction terrestre, flottent dans l’espace et chavirent vers un monde régi par de nouvelles règles. Nous planons, perdons pied, connaissons le vertige de l’apesanteur au gré des variations de l’orchestre. La comédie musicale d’anticipation se meut en fable cosmique et une seule chose est sûre : si l’homme pose le pied sur Mars, ce sera en chantant ! 

Mars-2037

Cie le Fils du Grand Réseau / Pierre Guillois

3 → 6 nov.
Grande salle
En famille
à partir de 6 ans
Théâtre(s) en création
Durée: 
2h
Tarif B - 5€ à 24€
durée: 2h
comédie musicale spatiale
Coproduction
Premières françaises au Volcan

Présentation

Un petit pas de deux pour l’homme

En 2037, l’homme le plus riche du monde dépense toute sa fortune pour un voyage sans retour vers la planète Mars, nonobstant sa fille folle de rage de voir son héritage partir dans la fumée de la fusée. Avec lui, 3 astronautes, une poule et un robot. Tout l’équipage vit un rêve inouï, suspendu par la microgravité au milieu de la Voie Lactée qui brille de ses 200 milliards d’étoiles… quel meilleur cadre pour une comédie musicale intersidérale ? Mais bientôt les ennuis frappent au hublot de la fusée : le milliardaire perd la boule et met en péril ses coéquipiers ; l’équipage sombre dans un sommeil sans fin tandis que quelque part, sur Terre, l’héritière frustrée continue ses manoeuvres avides. D’étranges créatures hantent les cauchemars des astronautes, la musique féérique prend des allures de requiem et la possibilité d’atterrir sur Mars semble de plus en plus relever de la science-fiction… L’humour, la fantaisie ou l’amour pourront-ils sauver les humains de cette désastreuse expédition martienne ?  

Une impressionnante machinerie théâtrale plonge le public dans la beauté renversante d’une virée intergalactique. Les spectateurs se retrouvent au cœur du vaisseau qui file parmi les étoiles, au milieu des corps qui échappent aux lois de l’attraction terrestre, flottent dans l’espace et chavirent vers un monde régi par de nouvelles règles. Nous planons, perdons pied, connaissons le vertige de l’apesanteur au gré des variations de l’orchestre. La comédie musicale d’anticipation se meut en fable cosmique et une seule chose est sûre : si l’homme pose le pied sur Mars, ce sera en chantant ! 

Dates
mar. 03 novembre 2020 - 20h30
mer. 04 novembre 2020 - 19h30
jeu. 05 novembre 2020 - 19h30
ven. 06 novembre 2020 - 20h30

Distribution

Composition musicale :  Nicolas Ducloux
Écriture et mise en scène : Pierre Guillois
Assistante à la mise en scène : Lorraine Kerlo Aurégan
Chanteurs : Jean-Michel Fournereau, Magali Léger ou Marie Oppert (en alternance), Charlotte Marquardt, Quentin Moriot, Élodie Pont, Pierre Samuel
Musiciens :  Matthieu Benigno percussions ; Nicolas Ducloux, clavier  ; Chloé Ducray ou Claire Galo-Place harpe ; Gabrielle Godart clavier ; Jérôme Huille ou Grégoire Korniluk violoncelle
Scénographie : Audrey Vuong
Costumes : Axel Aust, assisté de Camille Pénager
Créatures extra-terrestres : Carole Allemand Delassus, assistée de Franck Rarog
Robot : Sébastien Puech assisté de Delphine Cerf, Eduardo De Gregorio et Franck Demory
Lumières : Marie-Hélène Pinon
Effets magiques : Allan Sartori et Pedro Miguel
Direction technique : Fabrice Guilbert 

Production

Production : Compagnie le Fils du Grand Réseau.
Coproductions : (en cours) Stadttheater Klagenfurt, Autriche ; Le Volcan, Scène nationale du Havre ; Théâtre National de Bretagne – Centre Dramatique National, Rennes ; Théâtre de Cornouaille, Scène nationale de Quimper - Centre de création musicale ; Célestins, Théâtre de Lyon ; Le Quai – Centre Dramatique National, Angers Pays de la Loire ; Le Quartz, Scène nationale de Brest ; Maison des Arts de Créteil et du Val-de-Marne ; Maison de la Culture de Nevers Agglomération ; Scènes Vosges, Communauté d’agglomération Epinal ; Le Grand R, Scène nationale de La Roche-sur-Yon.
Soutien : MARS – 2037, comédie musicale spatiale a reçu le soutien du Fonds de Création Lyrique. MARS – 2037, comédie musicale spatiale a reçu le soutien du Fonds de Création Lyrique.
Avec le soutien de la Région Bretagne.
Remerciements :  Opéra national de Paris - Maison des Arts de Créteil - Mélanie Lemoine - Fabrizio La Rocca - Takénori Némoto et Olivier Carreau. 
Construction décor, costumes et perruques : Stadttheater Klagenfurt, Autriche.
Modifications décor : Atelier du Grand T - Théâtre de Loire-Atlantique, Nantes.
Supervision reconstruction : Stéphane Lemarié. 
La Compagnie Le Fils du Grand Réseau est conventionnée par le ministère de la Culture – DRAC de Bretagne. 
Régie générale et lumière : Fabrice Guilbert ; régie plateau : Stéphane Lemarié, Didier Le Barazer ; régie plateau / marionnettiste : Claire Rabant ; régie son et vidéo : Loïc Le Cadre ; diffusion : Séverine André Liebaut – Scène 2 ; responsable de production : Marie Chénard ; chargée de production : Fanny Landemaine ; administration générale : Sophie Perret.

Pratique

2 heures avec entracte.