11 jan
Le Fitz
François Lazarevitch (flûte) et Justin Taylor (clavecin)
Jean-Baptiste Millot

Présentation

Trois rendez-vous tout spécialement pensés pour cet espace magique et intime.

Après un premier rendez-vous solo avec le flûtiste François Lazarevitch, la rencontre continue en formation duo.

L'œuvre de Johann Sebastian Bach pour flûte et clavecin ou basse continue est un sommet de la musique de chambre au XVIIIe siècle, paradoxalement assez peu joué au concert, et que l'on entendra avec un plaisir renouvelé. Les Musiciens de Saint-Julien, François Lazarevitch à la flûte, artiste au parcours atypique, rejoint par Justin Taylor au clavecin, en donnent une interprétation tout en relief, parvenant à allier la profondeur de la pensée musicale et la légèreté bondissante du phrasé.

Ces quatre sonates offrent une palette de sentiments extraordinairement variée, et illustrent parfaitement l'invention et la maîtrise hors norme de Bach dans tous les genres et tous les styles. Sa science du contrepoint bien sûr, en premier lieu dans les sonates en trio, mais aussi du style concertant (sonate en mi mineur), de la danse (avec la fameuse gigue haletante de la sonate en si mineur), jusqu'à celle, plus inattendue, du style galant berlinois, avec ce véritable hommage au Roi-flûtiste Frédéric II qu'est la sonate en mi majeur.

"Grâce à une virtuosité superlative, François Lazarevitch et ses musiciens emportent l'auditeur dans un tourbillon qui le laisse la tête dans les étoiles […] Cette version qui s'impose au sommet de la discographie » Classica, mai 2014. CHOC de Classica.

Sonates pour Flute de Bach

Les Musiciens de Saint-Julien / François Lazarevitch (flûte) et Justin Taylor (clavecin)

11 jan
Le Fitz
Fitz
Tarif 7€
musique

Présentation

Trois rendez-vous tout spécialement pensés pour cet espace magique et intime.

Après un premier rendez-vous solo avec le flûtiste François Lazarevitch, la rencontre continue en formation duo.

L'œuvre de Johann Sebastian Bach pour flûte et clavecin ou basse continue est un sommet de la musique de chambre au XVIIIe siècle, paradoxalement assez peu joué au concert, et que l'on entendra avec un plaisir renouvelé. Les Musiciens de Saint-Julien, François Lazarevitch à la flûte, artiste au parcours atypique, rejoint par Justin Taylor au clavecin, en donnent une interprétation tout en relief, parvenant à allier la profondeur de la pensée musicale et la légèreté bondissante du phrasé.

Ces quatre sonates offrent une palette de sentiments extraordinairement variée, et illustrent parfaitement l'invention et la maîtrise hors norme de Bach dans tous les genres et tous les styles. Sa science du contrepoint bien sûr, en premier lieu dans les sonates en trio, mais aussi du style concertant (sonate en mi mineur), de la danse (avec la fameuse gigue haletante de la sonate en si mineur), jusqu'à celle, plus inattendue, du style galant berlinois, avec ce véritable hommage au Roi-flûtiste Frédéric II qu'est la sonate en mi majeur.

"Grâce à une virtuosité superlative, François Lazarevitch et ses musiciens emportent l'auditeur dans un tourbillon qui le laisse la tête dans les étoiles […] Cette version qui s'impose au sommet de la discographie » Classica, mai 2014. CHOC de Classica.

Distribution

François Lazarevitch (flûte) et Justin Taylor (clavecin)

Production

Les Musiciens de Saint-Julien

Pratique

Le Fitz, entrée par la rue de Paris (en haut)