28 jan.
Université
Université populaire - Qui gouverne les flux touristiques ?
DR

Présentation

Une fréquentation de plus en plus intense et massive des sites naturels et culturels, des réseaux et des destinations saturés, des réflexes hostiles de la part des communautés concernées, voilà autant de maux contemporains dont les médias se font l'écho. Mais on ne peut pas dénoncer la croissance "insoutenable" des flux touristiques sans replacer ce phénomène dans son contexte : la mobilité touristique est en fait une des formes de la mobilité généralisée, devenue un des fondamentaux de notre société.

Des outils de mesure et des données quantitatives permettent d’apprécier l'état des circulations vers et dans les espaces touristiques. Il faut également s’interroger sur les forces qui activent ces flux et les rendent économiquement et humainement supportables, sinon désirables, malgré les congestions qu'ils provoquent.
 

Nacima Baron est professeure à l'université Paris Est et à l'école des Ponts. Elle est chercheuse au laboratoire Ville Mobilité Transport. Elle enseigne la géographie et l'urbanisme, travaille sur les liens entre réseaux et territoires, sur les flux, y compris touristiques, en France, en Espagne et dans d'autres pays méditerranéens.

Qui gouverne les flux touristiques ?

avec Nacima Baron

28 jan.
Rue Philippe Lebon, Le Havre
Entrée libre
durée: 1h30
Conférence

Présentation

Une fréquentation de plus en plus intense et massive des sites naturels et culturels, des réseaux et des destinations saturés, des réflexes hostiles de la part des communautés concernées, voilà autant de maux contemporains dont les médias se font l'écho. Mais on ne peut pas dénoncer la croissance "insoutenable" des flux touristiques sans replacer ce phénomène dans son contexte : la mobilité touristique est en fait une des formes de la mobilité généralisée, devenue un des fondamentaux de notre société.

Des outils de mesure et des données quantitatives permettent d’apprécier l'état des circulations vers et dans les espaces touristiques. Il faut également s’interroger sur les forces qui activent ces flux et les rendent économiquement et humainement supportables, sinon désirables, malgré les congestions qu'ils provoquent.
 

Nacima Baron est professeure à l'université Paris Est et à l'école des Ponts. Elle est chercheuse au laboratoire Ville Mobilité Transport. Elle enseigne la géographie et l'urbanisme, travaille sur les liens entre réseaux et territoires, sur les flux, y compris touristiques, en France, en Espagne et dans d'autres pays méditerranéens.

Date
lun. 28 janvier 2019 - 18h00

Pratique

Entrée libre
Université - amphi A5 Jules Durand - UFR Lettres et sciences humaines