14 nov.
Grande salle
 Ghalia Benali dans L’Allégorie du désir par Zefiro Torna / Vocalconsort Berlin / Ghalia Benali
© Sebastian Bolesch
L’Allégorie du désir par Zefiro Torna / Vocalconsort Berlin / Ghalia Benali
© Sebastian Bolesch
L’Allégorie du désir par Zefiro Torna / Vocalconsort Berlin / Ghalia Benali
© Sebastian Bolesch

Présentation

Le Cantique des Cantiques ou le croisement des cultures musicales

L’Allégorie du désir est une histoire de rencontres, entre musiciens de nationalités et pratiques différentes, mais aussi entre sacré et humain, cultures et Histoire, Orient et Occident.

En 2013 Zefiro Torna, le Vocalconsort Berlin et la chanteuse et artiste tunisienne Ghalia Benali ont créé ce programme unique : des madrigaux à une voix avec accompagnement instrumental, des chants à deux ou à trois voix, un choeur de femmes et des compositions polyphoniques de Hildegarde von Bingen, Machaut, Dunstable, Agricola, Lassus, Grandi, Sances, Monteverdi, Schütz, Buxtehude et J. Ch. Bach qui dialoguent avec des chants arabes traditionnels et modernes, basés sur des textes soufis de Rābi‘a al-‘Adawiyya notamment, et d’une nouvelle génération de poètes comme l’Égyptien Abdallah Ghoneem.

L'Allégorie du désir

Zefiro Torna / Vocalconsort Berlin / Ghalia Benali

14 nov.
Grande salle
Durée: 
1h20
Tarif B - 23 €, 9 €, 5€
durée: 1h20
Musique

Présentation

Le Cantique des Cantiques ou le croisement des cultures musicales

L’Allégorie du désir est une histoire de rencontres, entre musiciens de nationalités et pratiques différentes, mais aussi entre sacré et humain, cultures et Histoire, Orient et Occident.

En 2013 Zefiro Torna, le Vocalconsort Berlin et la chanteuse et artiste tunisienne Ghalia Benali ont créé ce programme unique : des madrigaux à une voix avec accompagnement instrumental, des chants à deux ou à trois voix, un choeur de femmes et des compositions polyphoniques de Hildegarde von Bingen, Machaut, Dunstable, Agricola, Lassus, Grandi, Sances, Monteverdi, Schütz, Buxtehude et J. Ch. Bach qui dialoguent avec des chants arabes traditionnels et modernes, basés sur des textes soufis de Rābi‘a al-‘Adawiyya notamment, et d’une nouvelle génération de poètes comme l’Égyptien Abdallah Ghoneem.

Distribution

Direction musicale : Jurgen De bruyn
Dramaturgie : Folkert Uhde
Scénographie, lumière : Jörg Bittner

Zefiro Torna
Annelies Van Gramberen – soprano
Griet De Geyter – soprano
Jowan Merckx – flûtes à bec, percussion
Romina Lischka – viole de gambe, chant d’Inde
Jurgen De Bruyn – luth, théorbe

Vocalconsort Berlin
Claudia Böhme – soprano
Franziska Neumann – alto
Masashi Tsuji – ténor
Johannes Klügling – ténor
Christoph Drescher – basse
Ghalia Benali – chant arabe, compositions

Production

La compagnie est subventionnée par la communauté flamande et le Ville de Malines