25 nov.
Université
Les nouvelles routes de la soie

Présentation

Depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, Pékin affiche sans cesse sa montée en puissance et affirme vouloir prendre le leadership mondial en 2049. Une date très symbolique pour célébrer le centenaire de la victoire de Mao Zedong et du Parti Communiste. Hier proie des impérialismes internationaux, sortie ravagée de l’invasion japonaise, des guerres civiles, des réformes maoïstes, hier pays du Tiers-Monde, la Chine amorce à partir de 1978 une ouverture progressive pour émerger, au tournant du XXIe siècle,  comme une nouvelle grande nation avec laquelle il faut compter. Le programme "One Road, One Belt" (OBOR) 
ou "Nouvelles Routes de la soie" est présenté par le gouvernement de Pékin comme pacifique et destiné à favoriser la croissance économique globale de façon multilatérale. Est-il vraiment ce qu’il annonce ? Ou bien faut-il y voir un outil au service des seules ambitions chinoises ?  

JEAN-FRANÇOIS KLEIN est professeur d’histoire contemporaine maritime, portuaire et coloniale à l’université Le Havre Normandie (UMR 6266 IDEES). Il enseigne notamment la géopolitique de la Chine contemporaine à l’École militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan et les relations Europe-Asie au XIXe siècle à Sciences Po Paris, campus "Asie" du Havre. 

 

Rejoindre l'événement Facebook

 

Les "nouvelles routes de la soie"

avec Jean-François Klein

25 nov.
Rue Philippe Lebon, Le Havre
Entrée libre
durée: 1h30
Conférence

Présentation

Depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, Pékin affiche sans cesse sa montée en puissance et affirme vouloir prendre le leadership mondial en 2049. Une date très symbolique pour célébrer le centenaire de la victoire de Mao Zedong et du Parti Communiste. Hier proie des impérialismes internationaux, sortie ravagée de l’invasion japonaise, des guerres civiles, des réformes maoïstes, hier pays du Tiers-Monde, la Chine amorce à partir de 1978 une ouverture progressive pour émerger, au tournant du XXIe siècle,  comme une nouvelle grande nation avec laquelle il faut compter. Le programme "One Road, One Belt" (OBOR) 
ou "Nouvelles Routes de la soie" est présenté par le gouvernement de Pékin comme pacifique et destiné à favoriser la croissance économique globale de façon multilatérale. Est-il vraiment ce qu’il annonce ? Ou bien faut-il y voir un outil au service des seules ambitions chinoises ?  

JEAN-FRANÇOIS KLEIN est professeur d’histoire contemporaine maritime, portuaire et coloniale à l’université Le Havre Normandie (UMR 6266 IDEES). Il enseigne notamment la géopolitique de la Chine contemporaine à l’École militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan et les relations Europe-Asie au XIXe siècle à Sciences Po Paris, campus "Asie" du Havre. 

 

Rejoindre l'événement Facebook

 

Date
lun. 25 novembre 2019 - 18h00

Pratique

Université - Amphi Jules Durand - UFR Lettres et sciences humaines