3 fév.
Université
La Révérence
David Moreau

Présentation

Que représente l’erreur humaine dans les accidents maritimes ? Les capitaines de navires sont aujourd’hui soumis à deux impératifs contradictoires : satisfaire le client (plus vite sur les porte-conteneurs, plus spectaculaire sur les paquebots) et maintenir un niveau élevé de sécurité. Pour leur permettre d’exercer un discernement éclairé, ils reçoivent une triple formation technique, non-technique 
(comment fonctionnent l’individu et le collectif) et éthique. Mais l’erreur est toujours possible. Et quand l’accident survient, il faut un responsable. En lui jetant la pierre, la société évite de s’interroger sur ses propres erreurs de jugement, sa soif de "toujours plus". Cette question cruciale de la responsabilité dans les activités à risques est abordée avec le double regard du spécialiste et de l’artiste : le naufrage du Costa Concordia en 2012 (32 morts) a inspiré à la metteuse en scène Hala Ghosn sa pièce La Révérence

JEAN-PIERRE CLOSTERMANN, capitaine et docteur en psychologie cognitive, a navigué 12 ans et enseigne à l’École nationale supérieure maritime. Il a transposé dans cet univers 
les principes de "facteurs humains" mis en œuvre dans l’aéronautique. 
HALA GHOSN est metteuse en scène, comédienne et autrice, cofondatrice du collectif d’artistes La Poursuite. Elle défend un théâtre d’actualité et une écriture contemporaine.

 

Rejoindre l'événement Facebook

 

Accidents maritimes : qui est responsable ?

avec Jean-Pierre Clostermann, Hala Ghosn

3 fév.
Rue Philippe Lebon, Le Havre
Entrée libre
durée: 1h30
Conférence

Présentation

Que représente l’erreur humaine dans les accidents maritimes ? Les capitaines de navires sont aujourd’hui soumis à deux impératifs contradictoires : satisfaire le client (plus vite sur les porte-conteneurs, plus spectaculaire sur les paquebots) et maintenir un niveau élevé de sécurité. Pour leur permettre d’exercer un discernement éclairé, ils reçoivent une triple formation technique, non-technique 
(comment fonctionnent l’individu et le collectif) et éthique. Mais l’erreur est toujours possible. Et quand l’accident survient, il faut un responsable. En lui jetant la pierre, la société évite de s’interroger sur ses propres erreurs de jugement, sa soif de "toujours plus". Cette question cruciale de la responsabilité dans les activités à risques est abordée avec le double regard du spécialiste et de l’artiste : le naufrage du Costa Concordia en 2012 (32 morts) a inspiré à la metteuse en scène Hala Ghosn sa pièce La Révérence

JEAN-PIERRE CLOSTERMANN, capitaine et docteur en psychologie cognitive, a navigué 12 ans et enseigne à l’École nationale supérieure maritime. Il a transposé dans cet univers 
les principes de "facteurs humains" mis en œuvre dans l’aéronautique. 
HALA GHOSN est metteuse en scène, comédienne et autrice, cofondatrice du collectif d’artistes La Poursuite. Elle défend un théâtre d’actualité et une écriture contemporaine.

 

Rejoindre l'événement Facebook

 

Date
lun. 03 février 2020 - 18h00

Pratique

Université - Amphi Jules Durand - UFR Lettres et sciences humaines