12 avr.
Fitz
Part en thèse
© Anastasia Gepp - Pixabay

Présentation

Lorsque vous voulez devenir chercheur, le doctorat est un passage obligé et pour cela il faut faire une thèse. Chacune est différente et constitue souvent un voyage semé d’embûches. La thèse met en évidence une démarche scientifique basée sur des résultats obtenus durant trois ans (et parfois un peu plus) sur un sujet pointu. Tout doctorant a une relation profonde avec la connaissance et la volonté de participer à l’œuvre collective de la science, qui tente de rendre le monde plus intelligible. Mais cette conquête s’accompagne aussi d’ennemis plus prosaïques comme le quotidien, une flemme chronique ou une procrastination récurrente...  

Deux doctorants de l’université Le Havre Normandie vous feront découvrir leur sujet de recherche et vous raconteront leur quotidien. Ils témoigneront de leurs doutes, de la joie du premier article scientifique accepté, et de la parenthèse que constitue ce travail bien particulier.
 

ELHADJ BOUBACAR BARRY est doctorant au LOMC (Laboratoire des ondes et milieux complexes). Son sujet de thèse porte sur les échanges de chaleur dans des fluides en micropesanteur et dans des systèmes microfluidiques qui sont présents dans l'aérospatiale ou encore dans la structure veineuse d'une feuille d'arbre.

MATHILDE VERNET est doctorante au LITIS (Laboratoire d’informatique, de traitement de l’information et des systèmes). Son sujet de thèse porte sur les réseaux temporels. Elle étudie l'existence de structures et propriétés persistantes dans le temps.

Part en thèse

avec Elhadj Boubacar Barry, Mathilde Vernet

12 avr.
Le Volcan - Scène Nationale du Havre, Le Havre
Entrée libre sans réservation
durée: 1h30
Aux science citoyens ! rencontre

Présentation

Lorsque vous voulez devenir chercheur, le doctorat est un passage obligé et pour cela il faut faire une thèse. Chacune est différente et constitue souvent un voyage semé d’embûches. La thèse met en évidence une démarche scientifique basée sur des résultats obtenus durant trois ans (et parfois un peu plus) sur un sujet pointu. Tout doctorant a une relation profonde avec la connaissance et la volonté de participer à l’œuvre collective de la science, qui tente de rendre le monde plus intelligible. Mais cette conquête s’accompagne aussi d’ennemis plus prosaïques comme le quotidien, une flemme chronique ou une procrastination récurrente...  

Deux doctorants de l’université Le Havre Normandie vous feront découvrir leur sujet de recherche et vous raconteront leur quotidien. Ils témoigneront de leurs doutes, de la joie du premier article scientifique accepté, et de la parenthèse que constitue ce travail bien particulier.
 

ELHADJ BOUBACAR BARRY est doctorant au LOMC (Laboratoire des ondes et milieux complexes). Son sujet de thèse porte sur les échanges de chaleur dans des fluides en micropesanteur et dans des systèmes microfluidiques qui sont présents dans l'aérospatiale ou encore dans la structure veineuse d'une feuille d'arbre.

MATHILDE VERNET est doctorante au LITIS (Laboratoire d’informatique, de traitement de l’information et des systèmes). Son sujet de thèse porte sur les réseaux temporels. Elle étudie l'existence de structures et propriétés persistantes dans le temps.

Date
lun 12 avr - 18h00