1er fév.
Université - Amphi Jules Durand - UFR Lettres et sciences humaines
fake news et post-vérité
© Gerd Altmann - Pixabay

Présentation

Les fake news, ces formes de manipulation de l’information qui prospèrent sur internet, sont à prendre très au sérieux, tant leurs effets néfastes en font une question de salubrité publique. La crise du coronavirus le prouve abondamment.

Cette notion de "fake news"est en lien étroit avec ce qu’on nomme parfois la "post-vérité". Cette conférence revient sur la définition de ces deux termes et sur les conditions de leur apparition. Les transformations de l’écosystème d’information bouleversé par l’apparition des réseaux socionumériques, le contexte de crise de confiance généralisée vis-à-vis des "sachants" (journalistes, professeurs, experts…) sont autant de terreaux favorables à la création et au partage des fake news. 

ARNAUD MERCIER est docteur en science politique, professeur en information-communication à l’Institut Français de Presse (université Paris 2-Assas). Spécialisé en réseaux socionumériques, sociologie du journalisme, webjournalisme et communication politique, il a publié notamment #info : commenter et partager l'actualité sur Twitter et Facebook (Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme, 2018) et Fake news et post-vérité : 20 textes pour comprendre et combattre la menace (e-book de The Conversation, 2018).

fake news et post-vérité

avec Arnaud Mercier

1er fév.
Université Le Havre Normandie, Rue Philippe Lebon, Le Havre
Entrée libre sans réservation
durée: 1h30
Conférence

Présentation

Les fake news, ces formes de manipulation de l’information qui prospèrent sur internet, sont à prendre très au sérieux, tant leurs effets néfastes en font une question de salubrité publique. La crise du coronavirus le prouve abondamment.

Cette notion de "fake news"est en lien étroit avec ce qu’on nomme parfois la "post-vérité". Cette conférence revient sur la définition de ces deux termes et sur les conditions de leur apparition. Les transformations de l’écosystème d’information bouleversé par l’apparition des réseaux socionumériques, le contexte de crise de confiance généralisée vis-à-vis des "sachants" (journalistes, professeurs, experts…) sont autant de terreaux favorables à la création et au partage des fake news. 

ARNAUD MERCIER est docteur en science politique, professeur en information-communication à l’Institut Français de Presse (université Paris 2-Assas). Spécialisé en réseaux socionumériques, sociologie du journalisme, webjournalisme et communication politique, il a publié notamment #info : commenter et partager l'actualité sur Twitter et Facebook (Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme, 2018) et Fake news et post-vérité : 20 textes pour comprendre et combattre la menace (e-book de The Conversation, 2018).

Date
lun 01 fév - 18h00